> COMPTE RENDU DU CHSCT EST DU 11 FÉVRIER 2021

Dispositif COVID 19 : Organisation mise en place sur les sites du CHU

→ Réanimation polyvalente Pasteur 2 = 15 lits de réa

→ Réanimation STCPO = 8 lits réa + 4 lits SC

→ SICO (soins intensifs COVID)  Pasteur 2 = 4 lits SI

→ Réanimation médicale Archet 1 13 lits de réa

→ SICO Archet 1 = 8 lits SI

Au total = 36 LITS DE REA + 4 LITS SC + 12 LITS SI

Effectif par tranche horaire :
réa = 2 IDE/1AS pour 5 lits

SI    = 1 IDE/1AS pour 4 lits

→ Infectiologie Archet 5ème étage =  22 lits + 2

→ Gériatrie Cimiez = 16 lits

→ Médecine Interne Archet = 8 lits

→ Lits sanctuarisés en service de médecine = 10 lits

→ Lits hospitalisation complète COVID localisés à l’UCSU

Total = 58 lits hospitalisation complète 

Effectif : 1 IDE/1 AS pour 8 lits d’hospitalisation complète

La CGT a pris note de l’organisation et a demandé des effectifs supplémentaires  pour l’ensemble des unités qui accueillent  des patients découverts positifs dans toutes les autres unités comme par exemple la cardiologie où 5 patients COVID étaient hospitalisés. Les mesures barrières à mettre en place pour prendre en charge ces patients étant très chronophages pour le personnel.

Pôle odontologie :

Le Pôle situé actuellement sur l’hôpital Saint Roch doit être libéré suite à la cession du site à l’échéance de juin 2022.

Le site choisi se situe en centre-ville au 28 Boulevard Riquier pour une surface de 3600 mètres carrés sur 7 étages. Le CHU s’engage pour un bail de 30 ans.

Le bâtiment doit être entièrement réhabilité pour accueillir les patients dès juin 2022

Pour la CGT, même si le projet apportera un plus en termes de soins pour les patients et de formation pour l’ensemble des étudiants du dentaire, elle a dénoncé le coût de cette opération qui nous oblige à louer à un bailleur privé plutôt que construire un site neuf sur des terrains qu’il possède. Elle a émis le fait que le site aurait pu être construit à Saint André sur l’ancien site de la pharmacie. De plus le site choisi ne possède pas de places de parking pour les personnels et il n’y a aura pas non plus de self. La CGT a demandé que lui soient communiquées toutes les améliorations qui seront apportées concernant ces 2 points. Elle a aussi demandé que dans la prochaine information  sur ce dossier elle ait connaissance des effectifs affectés sur ce pôle.

IUFC

Suite à la réorganisation des services d’hospitalisation ORL entrainant la mutualisation des effectifs du CAL et du CHU  des problèmes persistent sur les plannings dus à des différences d’organisation du temps de travail. Les problèmes sur 2 systèmes informatiques perdurent toujours. Des améliorations en termes de matériels sont en cours.

La CGT a dénoncé la façon dont cette mutualisation s’est faite et son opposition lors de la présentation du dossier. Ce sont les salariés du CHU qui doivent se plier au fonctionnement du CAL et on voit bien que ça pose toujours autant de problèmes. Elle a demandé une réévaluation à 6 mois.

Pôle neuroscience

Les travaux du centre psychothérapeutique de jour sont terminés et le déménagement de ce centre sur le boulevard de la Madeleine est prévu pour le mois de mars. Pour les personnels venus en tant qu’experts au CHSCT des problèmes d’éclairage, d’aération, d’accessibilité demeurent. La Direction des travaux s’est engagée à regarder comment améliorer ces points.

La CGT  a dénoncé qu’il n’y avait aucune avancée dans ce dossier, sur le fait qu’il n’y ait pas de places de parking et sur l’impossibilité pour les personnels d’avoir une restauration sur place. C’est toujours la même réponse !! On va voir !

Pôle Pharmacie

Au CAMPS P2 : les personnels de ce service ont alerté le CHSCT sur des problèmes récurrents rencontrés par rapport à la localisation de ce bureau. Le personnel travaille dans un local sans fenêtre qui sert à la fois de lieu de stockage de nombreux cartons de matériels d’implantation opératoire et de bureau. Depuis de nombreux mois ce personnel alerte la Direction sur des malaises qui se traduisent pour certains par des nausées et des maux de tête voire d’autres symptômes. Après alerte auprès de la médecine du travail, des relevés d’air dans ce local ont été faits et semblent normaux. Pour autant le problème n’est pas réglé et perdure.

La CGT a exigé de la Direction qu’elle délocalise ce service dans un autre endroit en urgence en attendant de trouver l’origine du problème. Dans le cas contraire, la CGT a prévenu qu’elle conseillera aux salariés d’user de leur droit de retrait face à une situation de danger grave et imminent.

Pôle CVTPR

Suite à la réorganisation de ce service de passer de 30 lits d’hospitalisation à 28 lits d’hospitalisation pour respecter les normes des unités de Pasteur 2 à savoir 14 lits ou 28 lits par unité, un poste d’AS de nuit a été supprimé.

La CGT s’était fortement opposée à ce projet qui entrainait la suppression de poste d’AS dans une unité réputée pour avoir des patients lourds et demandeurs. Il s’avère qu’elle avait raison car depuis cette mise en place, la surcharge de travail la nuit est devenue ingérable pour l’aide-soignante de nuit en poste, ce service accueillant également 2 lits de soins palliatifs.

La CGT a demandé à la Direction et à la Coordination des soins de renforcer immédiatement cette unité qui est un service de pneumologie avec des patients demandant une prise en charge spécifique.

Pôle ARU

Suite au suicide d’une patiente, la CGT a demandé et obtenu que des mesures de sécurité soient mises en place afin de prévenir les accidents de ce type. Une attention particulière a été apportée sur les fenêtres pour que leur ouverture ne permette pas le passage d’un corps vers l’extérieur.

Point de suivi de la crèche de Pasteur

Depuis l’été dernier une situation dégradée d’organisation du travail au sein des équipes a fait surgir une élévation des risques psychosociaux au sein de la crèche. Les membres du CHSCT alertés se sont mis à la disposition de toutes les personnes souhaitant s’exprimer sur les problématiques rencontrées et ont alerté l’administration. Au delà des rencontres, certains salariés ont interpellé la Direction des ressources humaines et la Médecine préventive pour être reçus et trouver des solutions à des situations incomprises. De toute part, un sentiment d’incompréhension et de souffrance s’est manifestée et a amené des professionnels à se retrouver en accident du travail. Un CHSCT du pôle Est s’est réuni en septembre 2020 pour débattre et entendre les personnes témoignant en tant qu’experts.

Pour la CGT, même si la situation présente quelques améliorations en termes d’apaisement et de projets, elle dénonce la méthodologie appliquée par la Direction, qui reste non conforme aux décisions prises en CHSCT Central sur la methodologie au cours des expertises SECAFI de juin 2019 (enquête sur les conditions de travail de 11 secteurs cibles qui pour certains ont été évalués en terme de risque grave).
Pour autant, certains salariés de la crèche se trouvent toujours en arrêt et de fait n’ont pas été inclus dans la démarche de prise en charge de résolution des problèmes d’organisation avec le reste de l’équipe. Pour la CGT, l’enquête des membres CHSCT s’est voulue contructive autour du problème collectif. La CGT demande à la Direction de se prononcer par écrit sur son intention d’appliquer ou non les décisions prises en CHSCT Central et de fait en CHSCT de groupe.

Pour la CGT, il est urgent qu’un véritable service de prévention des risques professionnels (médecine préventive, psychologues, préventeur des risques, membres du CHSCT …) soit mis en place pour garantir à tous les salariés du CHU de Nice une véritable évaluation des multiples risques rencontrés et  que des informations et formations soient dispensées pour que la qualité du travail soit améliorée.

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> EN GRÉVE ET MANIFESTATION LE 4 FÉVRIER 2021 – 14H GARE THIERS – NICE

Nous sommes dans une situation sanitaire, économique et sociale inédite et grave pour le monde du travail. Les annonces de fermetures d’entreprises et de services publics, les milliers de licenciements, le gel des salaires, l’aggravation des conditions de travail sont les conséquences des choix politiques des gouvernements successifs pour satisfaire le capital. Ces choix tournent le dos à l’intérêt de notre pays, des salarié.e.s, des privé.e.s d’emplois, précaires et retraité.e.s.

La crise pas pour tous…

► Des dizaines de milliards de dividendes versés aux actionnaires,
► Des centaines de milliards d’euros d’argent public distribués aux entreprises au détriment de la réponse aux besoins de toutes et tous,
► Au mois de novembre 2020, en pleine crise économique, le CAC 40 enregistrait son meilleur résultat depuis sa création.

La CGT demande:

► Une réduction du temps de travail à 32H/semaine sans perte de salaire,
► L’augmentation des salaires, pensions, traitements et minima sociaux,
► Un investissement massif dans nos services publics et notre système de santé publique (le soin, la prévention et la recherche),
► Une sécurité sociale financée par les cotisations sociales pour des prises en charge à 100%,

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> INSCRIPTION AUX EPREUVES DE SELECTION POUR L’ADMISSION EN IFSI HORS PARCOURSUP

IFSI DU CHU DE NICE
12 AVENUE DE VALOMBROSE-06100 NICE


TEL / 04.92.03.87.33


ifsi@chu-nice.fr
www.chu-nice.fr

Début des inscriptions :

Mercredi 20 Janvier 2021

Clôture des inscriptions :

Jeudi 11 Mars 2021

Les inscriptions auront lieu au secrétariat de l’IFSI aux jours et heures suivants :
– les lundi et mardi de 8 h 15 à 12 h
– les mercredi et jeudi de 8 h 15 à 12 h et 13 h à 15 h 30
Aucun dossier ne sera pris en dehors de ces jours et heures
(les dossiers peuvent également nous être retournés par voie postale)

 

AVIS IMPORTANT
Tous les dossiers doivent être parvenus à l’IFSI au plus tard le
Jeudi 11 Mars 2021 (à 23h59, cachet de la poste faisant foi)
👉 passé ce delai aucun dossier ne sera accepté et tout dossier incomplet sera refusé

Date de l’épreuve orale (lieu précisé sur la convocation)
Du 29 Mars au 7 Mai 2021

Candidats pouvant se présenter aux épreuves de sélection
Toute personne justifiant d’une durée minimum de 3 ans de cotisations à un régime de protection sociale sans condition de diplôme.

LA CGT REITERE SA DEMANDE CONCERNANT LE FINANCEMENT DES ETUDES PROMOTIONNELLES : 

► TOUS LES CANDIDATS ADMIS PAR LE JURY DE SELECTION DOIVENT ETRE PRIS EN CHARGE.

LA SITUATION ACTUELLE DEMONTRE QUE LE CHU MANQUE
D’INFIRMIERS DANS TOUS LES SECTEURS !!!

 FIDELISONS NOS PROFESSIONNELS PAR LE BIAIS DE LA FORMATION !!!

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.f
r

Lire la suite

> PERSONNELS FPH DU SECTEUR SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL DU CHU DE NICE – DES PAROLES AUX ACTES !!!

PERSONNELS DU CAMPS ET CSAPA
LA CGT A ÉTÉ REÇUE PAR LA DRH MERCREDI A 15H

LA CGT A OBTENU LORS DE CETTE RENCONTRE:
►La garantie de la DRH que les agents du CAMPS et CSAPA percevront bien sur la paye du mois de Février 2021 avec effet rétroactif à partir du mois de Septembre 2020,  l’attribution du complément indiciaire de traitement (plan Ségur 183€)

LA CGT RESTE VIGILANTE SUR CE DOSSIER ET APPELLE LES PERSONNELS A RESTER MOBILISES

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

04.92.03.44.73

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> FORMATIONS SANTÉ: LA CGT DÉNONCE LE GRAND CHAOS À VENIR

Le ministère persiste et signe dans ses errements sur les formations des personnels de santé. Dans le contexte de la crise sanitaire, un arrêté paru au Journal Officiel du 6 janvier 2021 pose un cadre juridique et dérogatoire quant aux suspensions des formations des aides-soignant.e.s, des ambulancier.e.s, des assistant.e.s dentaires, des assistant.e.s de régulation médicale, des auxiliaires de puériculture, des cadres de santé, des ergothérapeutes, des infirmier.e.s, des infirmier.e.s anesthésistes, des infirmier.e.s de bloc opératoire, des puériculteurs-trices, des manipulateurs-trices en électroradiologie médicale, des masseurs-kinésithérapeutes, des pédicures-podologues, des préparateurs-trices en pharmacie hospitalière, des psychomotricien.ne.s, des technicien.nes de laboratoire médical.

Si la CGT ne mésestime pas les efforts à fournir pour lutter contre la pandémie Covid-19, elle dénonce les mesures réglementaires prises par le gouvernement qui relèvent davantage du bricolage que d’une stratégie de long terme.

Des conséquences négatives sont à prévoir :
> Une disponibilité plus tardive en personnels qualifiés dans un contexte
où la pénurie est déjà patente dans les équipes.
> Une désorganisation des cursus de formation préjudiciable au bon déroulement pédagogique.
> Une reconnaissance très insuffisante de l’engagement des étudiant.e.s.
> Des formations à des rythmes et validations différentes en fonction des régions.
> Une non-prise en compte des engagements et sacrifices personnels des étudiant.e.s et de leur entourage.

Cet arrêté institutionnalise un peu plus le recours systématique à une main d’oeuvre étudiante à moindre frais. Cela traduit la volonté de certains employeurs, de la DGOS et du gouvernement de trouver de la main d’oeuvre rapidement dans les établissements faute de professionnel.le.s qualifié.e.s et diplômé.e.s en nombre sur le terrain en mettant en péril la qualité des formations et le niveau des études de nos futur.e.s collègues.

Situation induite par les politiques de restrictions budgétaires et de réduction des masses salariales par les employeurs et les choix de ce gouvernement et des précédents en matière de santé et d’action sociale.

La Fédération Santé et Action sociale de la CGT dénonce cette exploitation éhontée des étudiant.e.s.

Communiqué de presse

Fédération santé

www.sante.cgt.fr

Lire la suite

> « PAS DE PROFIT SUR LA PANDÉMIE » LA SANTÉ POUR TOUTES ET TOUS

la transparence maintenant, l’argent public sous contrôle public !

Nous sommes en pleine période de campagne vaccinale COVID 19 dans notre pays, avec une gestion chaotique de celle-ci de la part du gouvernement, des problèmes logistiques, des risques de ruptures de stocks, etc.

Après la pénurie de masques, de tests, allons-nous devoir subir une pénurie de vaccins ?

Les alternatives existent, par exemple pour mobiliser toutes les capacités productives de vaccins dans notre pays, au niveau européen et mondial, comme le proposent les salarié.e.s et la CGT Sanofi dont nous soutenons la démarche .

Depuis le 30 novembre dernier, la Fédération CGT de la Santé et de l’Action Sociale avec des associations, ONG, organisations syndicales et une quinzaine de forces politiques au niveau européen soutiennent l’initiative citoyenne européenne : #PasdeProfitSurLaPandemie #Right2Cure.

Nous appelons à des journées de déploiement de cette campagne pour la signer en ligne :

Nous défendons et exigeons ensemble:

> La transparence sur la stratégie de vaccination nationale comme européenne et en particulier
la publication des contrats signés avec les entreprises multinationales pharmaceutiques.
> L’abandon des brevets pour que les vaccins tombent dans le domaine public et permettre aux chercheurs et scientifiques des différents laboratoires de travailler ensemble pour partager les connaissances, les retours sur les premières vaccinations et les différents vaccins.

> L’accessibilité et la gratuité des vaccins ainsi que des traitements anti-pandémiques pour toutes et tous.

> Interdire que l’argent public issu du budget de la Sécurité Sociale, qui a déjà financé la recherche et l’aide à la production du vaccin, ne serve aujourd’hui à verser des dividendes exorbitants aux actionnaires des groupes pharmaceutiques.

> Le vaccin et les traitements anti-Covid 19 doivent être vendus à prix coûtant.

> La mise en place d’un pôle public du médicament au niveau national, européen et mondial.

Signons massivement pour l’initiative citoyenne européenne,
#PasdeProfitSurLaPandemie
#Right2Cure
Ne laissons pas notre santé entre les mains du lobbying pharmaceutique !

Communiqué de presse

Fédération santé

www.sante.cgt.fr

Lire la suite

> ORDRE DU JOUR DES COMMISSIONS ADMINISTRATIVES PARITAIRES LOCALES DU 29 JANVIER 2021

CAP N°3

NOMINATION PAR LISTE D’APTITUDE
ATTACHE D’ADMINISTRATION HOSPITALIERE : 1 POSTE ACCORDE PAR L’ARS DANS LE CADRE DE LA COMPUTATION DEPARTEMENTALE

CAP N°6

NOMINATIONS PAR LISTE D’APTITUDE
ASSISTANTS MEDICO-ADMINISTRATIFS : 8 POSTES ACCORDES PAR L’ARS DANS LE CADRE DE LA COMPUTATION DEPARTEMENTALE

CAP N°7

SOUS GROUPE 2
PROLONGATION DE STAGE

CAP N°8

PROLONGATIONS DE STAGE

CAP N°9

PROLONGATIONS DE STAGE

En raison du décret 2019-1265 du 29 11 2019, des lignes directrices de gestion devront être votées en CTE afin de pouvoir organiser la suite des nominations de grades pour l’année 2021.

La CGT a demandé et a été entendu que cela se fasse avec effet rétroactif au 01.01.2021.

il faut accélérer les réunions pour fixer les orientations des grades et nominations au choix afin que les agents ne soient lésés une fois de plus.

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> ACTIONS ET MANIFESTATION DU 21 JANVIER 2021

LES HÉROS ESSENTIELS DE 2020 SE DONNENT RENDEZ-VOUS EN 2021

Pendant la crise sanitaire qui bouleverse le monde, vous, les personnels de santé et de l’action sociale, tant du public que du privé, avez été et êtes professionnels comme toujours I Présents, malgré des conditions de travail vous mettant en danger vous, vos proches ainsi que les usagers, cela par manque de moyens, d’effectif, de lits, d’EPI, ..
Les revendications portées par la CGT Santé et Action Sociale depuis des années sur le manque criant de moyens, tant humains que matériels, ont été révélées à l’ensemble de la population.

Le Président lui-même, ainsi que son exécutif, vous reconnaissaient le statut de héros. « Les héros sont capables d’exploit et d’un courage extraordinaire». Mais les personnels ont fait face non par acte héroïque mais par conscience professionnelle.

Ce ne sont pas de médailles dont vous avez besoin,

mals des moyens :
• Pour travailler humainement,
• Pour vivre dignement,
• Pour être reconnus socialement, professionnellement et économiquement.

Si vous souhaitez participer à la manifestation de Marseille les inscriptions se font à l’adresse suivante: cgtsantesocial06@gmail.com

Attention !!! Fournir votre nom, prénom et numéro de téléphone – fin des inscriptions lundi matin

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite
1 2 3 4 30
%d blogueurs aiment cette page :