> FORMATIONS SANTÉ: LA CGT DÉNONCE LE GRAND CHAOS À VENIR

Le ministère persiste et signe dans ses errements sur les formations des personnels de santé. Dans le contexte de la crise sanitaire, un arrêté paru au Journal Officiel du 6 janvier 2021 pose un cadre juridique et dérogatoire quant aux suspensions des formations des aides-soignant.e.s, des ambulancier.e.s, des assistant.e.s dentaires, des assistant.e.s de régulation médicale, des auxiliaires de puériculture, des cadres de santé, des ergothérapeutes, des infirmier.e.s, des infirmier.e.s anesthésistes, des infirmier.e.s de bloc opératoire, des puériculteurs-trices, des manipulateurs-trices en électroradiologie médicale, des masseurs-kinésithérapeutes, des pédicures-podologues, des préparateurs-trices en pharmacie hospitalière, des psychomotricien.ne.s, des technicien.nes de laboratoire médical.

Si la CGT ne mésestime pas les efforts à fournir pour lutter contre la pandémie Covid-19, elle dénonce les mesures réglementaires prises par le gouvernement qui relèvent davantage du bricolage que d’une stratégie de long terme.

Des conséquences négatives sont à prévoir :
> Une disponibilité plus tardive en personnels qualifiés dans un contexte
où la pénurie est déjà patente dans les équipes.
> Une désorganisation des cursus de formation préjudiciable au bon déroulement pédagogique.
> Une reconnaissance très insuffisante de l’engagement des étudiant.e.s.
> Des formations à des rythmes et validations différentes en fonction des régions.
> Une non-prise en compte des engagements et sacrifices personnels des étudiant.e.s et de leur entourage.

Cet arrêté institutionnalise un peu plus le recours systématique à une main d’oeuvre étudiante à moindre frais. Cela traduit la volonté de certains employeurs, de la DGOS et du gouvernement de trouver de la main d’oeuvre rapidement dans les établissements faute de professionnel.le.s qualifié.e.s et diplômé.e.s en nombre sur le terrain en mettant en péril la qualité des formations et le niveau des études de nos futur.e.s collègues.

Situation induite par les politiques de restrictions budgétaires et de réduction des masses salariales par les employeurs et les choix de ce gouvernement et des précédents en matière de santé et d’action sociale.

La Fédération Santé et Action sociale de la CGT dénonce cette exploitation éhontée des étudiant.e.s.

Communiqué de presse

Fédération santé

www.sante.cgt.fr

Lire la suite

> « PAS DE PROFIT SUR LA PANDÉMIE » LA SANTÉ POUR TOUTES ET TOUS

la transparence maintenant, l’argent public sous contrôle public !

Nous sommes en pleine période de campagne vaccinale COVID 19 dans notre pays, avec une gestion chaotique de celle-ci de la part du gouvernement, des problèmes logistiques, des risques de ruptures de stocks, etc.

Après la pénurie de masques, de tests, allons-nous devoir subir une pénurie de vaccins ?

Les alternatives existent, par exemple pour mobiliser toutes les capacités productives de vaccins dans notre pays, au niveau européen et mondial, comme le proposent les salarié.e.s et la CGT Sanofi dont nous soutenons la démarche .

Depuis le 30 novembre dernier, la Fédération CGT de la Santé et de l’Action Sociale avec des associations, ONG, organisations syndicales et une quinzaine de forces politiques au niveau européen soutiennent l’initiative citoyenne européenne : #PasdeProfitSurLaPandemie #Right2Cure.

Nous appelons à des journées de déploiement de cette campagne pour la signer en ligne :

Nous défendons et exigeons ensemble:

> La transparence sur la stratégie de vaccination nationale comme européenne et en particulier
la publication des contrats signés avec les entreprises multinationales pharmaceutiques.
> L’abandon des brevets pour que les vaccins tombent dans le domaine public et permettre aux chercheurs et scientifiques des différents laboratoires de travailler ensemble pour partager les connaissances, les retours sur les premières vaccinations et les différents vaccins.

> L’accessibilité et la gratuité des vaccins ainsi que des traitements anti-pandémiques pour toutes et tous.

> Interdire que l’argent public issu du budget de la Sécurité Sociale, qui a déjà financé la recherche et l’aide à la production du vaccin, ne serve aujourd’hui à verser des dividendes exorbitants aux actionnaires des groupes pharmaceutiques.

> Le vaccin et les traitements anti-Covid 19 doivent être vendus à prix coûtant.

> La mise en place d’un pôle public du médicament au niveau national, européen et mondial.

Signons massivement pour l’initiative citoyenne européenne,
#PasdeProfitSurLaPandemie
#Right2Cure
Ne laissons pas notre santé entre les mains du lobbying pharmaceutique !

Communiqué de presse

Fédération santé

www.sante.cgt.fr

Lire la suite

> ORDRE DU JOUR DES COMMISSIONS ADMINISTRATIVES PARITAIRES LOCALES DU 29 JANVIER 2021

CAP N°3

NOMINATION PAR LISTE D’APTITUDE
ATTACHE D’ADMINISTRATION HOSPITALIERE : 1 POSTE ACCORDE PAR L’ARS DANS LE CADRE DE LA COMPUTATION DEPARTEMENTALE

CAP N°6

NOMINATIONS PAR LISTE D’APTITUDE
ASSISTANTS MEDICO-ADMINISTRATIFS : 8 POSTES ACCORDES PAR L’ARS DANS LE CADRE DE LA COMPUTATION DEPARTEMENTALE

CAP N°7

SOUS GROUPE 2
PROLONGATION DE STAGE

CAP N°8

PROLONGATIONS DE STAGE

CAP N°9

PROLONGATIONS DE STAGE

En raison du décret 2019-1265 du 29 11 2019, des lignes directrices de gestion devront être votées en CTE afin de pouvoir organiser la suite des nominations de grades pour l’année 2021.

La CGT a demandé et a été entendu que cela se fasse avec effet rétroactif au 01.01.2021.

il faut accélérer les réunions pour fixer les orientations des grades et nominations au choix afin que les agents ne soient lésés une fois de plus.

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> ACTIONS ET MANIFESTATION DU 21 JANVIER 2021

LES HÉROS ESSENTIELS DE 2020 SE DONNENT RENDEZ-VOUS EN 2021

Pendant la crise sanitaire qui bouleverse le monde, vous, les personnels de santé et de l’action sociale, tant du public que du privé, avez été et êtes professionnels comme toujours I Présents, malgré des conditions de travail vous mettant en danger vous, vos proches ainsi que les usagers, cela par manque de moyens, d’effectif, de lits, d’EPI, ..
Les revendications portées par la CGT Santé et Action Sociale depuis des années sur le manque criant de moyens, tant humains que matériels, ont été révélées à l’ensemble de la population.

Le Président lui-même, ainsi que son exécutif, vous reconnaissaient le statut de héros. « Les héros sont capables d’exploit et d’un courage extraordinaire». Mais les personnels ont fait face non par acte héroïque mais par conscience professionnelle.

Ce ne sont pas de médailles dont vous avez besoin,

mals des moyens :
• Pour travailler humainement,
• Pour vivre dignement,
• Pour être reconnus socialement, professionnellement et économiquement.

Si vous souhaitez participer à la manifestation de Marseille les inscriptions se font à l’adresse suivante: cgtsantesocial06@gmail.com

Attention !!! Fournir votre nom, prénom et numéro de téléphone – fin des inscriptions lundi matin

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> CONGÉS ANNUELS 2020 NON PRIS – PLUSIEURS CHOIX POSSIBLES, ENFIN LA NOTE EST SORTIE !

Suite à la parution du décret 2020-1685 du 23 décembre 2020, les agents du CHU de Nice ont la possibilité :

► soit le report des congés pour une utilisation au titre de l’année 2021 et au plus tard avant le 31 décembre 2021.
► soit de bénéficier de l’indemnité compensatrice (10 jours maxi),
► soit d’alimenter leur compte épargne-temps,


Cette disposition s’applique pour les congés dus et non pris entre le 1 octobre et le 31 décembre 2020.

Une note d’information est parue concernant les modalités d’application de ce décret.

Attention un formulaire en annexe est à compléter, sous couvert de son supérieur hiérarchique, au plus tard au 31 janvier 2021, soit:
– voie postale à la DRH
– par courriel:

drh-gest.tempsdetravail@chu-nice.fr

A titre d’information le montant forfaitaire brut de l’indemnité:

Catégorie C: 110€ / jour
Catégorie B: 130€ / jour
Catégorie A: 200€ / jour

La CGT dénonce la période de référence qui est basée uniquement sur le dernier trimestre alors que l’épidémie du COVID engendre de mauvaises conditions de travail et de vie depuis le début de l’année 2020.
Concernant la date de retour du formulaire, la CGT va interpeller la Direction pour qu’un délai supplémentaire soit accordé aux agents, et qu’une note d’information ainsi que le formulaire soient intégrés aux bulletins de paie de Janvier 2021.
Une fois de plus le personnel est méprisé et n’est pas récompensé à la hauteur des missions qu’il accompli au quotidien.

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> IL FAUT L’ABROGATION DU JOUR DE CARENCE PLUTÔT QU’UN DISPOSITIF TEMPORAIRE DE SUSPENSION !

Le Conseil commun de la Fonction publique a examiné ce jour le projet de décret relatif à la suspension temporaire du jour de carence pour les agents malades du Covid-19.
Pour la CGT Fonction publique, si cette mesure est une avancée objective pour les agents concernés, c’est bien l’abrogation définitive et rétroactive du jour de carence qui est nécessaire et non un dispositif temporaire, complexe et ne prenant pas en compte les derniers mois.
C’est en ce sens qu’un voeu, présenté par plusieurs organisations syndicales, dont la CGT, a été adopté par le CCFP demandant l’abrogation du jour de carence.
Le décret présenté ce 7 janvier est en effet problématique à plus d’un titre.
Il prévoit une dérogation uniquement temporaire à l’application du jour de carence pour le versement de la rémunération, du traitement et des prestations en espèces et uniquement au titre des congés de maladie directement en lien avec la covid-19.
Le décret n’entrera en vigueur qu’au lendemain de sa publication : il ne prévoit pas de rétroactivité, a minima au 11 juillet 2020, date à laquelle le jour de carence avait été rétabli, à défaut de le faire au début de la pandémie !

L’article 1er précise les bénéficiaires du dispositif (art.115 loi de finances pour 2018) : les agents publics civils et les militaires en congé de maladie et les salariés en congé de maladie pour lesquels l’indemnisation de ce congé n’est pas assurée par un régime obligatoire de sécurité sociale ou est assurée par un régime spécial de sécurité sociale mentionné à l’article L. 711-1 du code de la sécurité sociale.

L’article 2 précise les conditions restrictives pour en bénéficier : seront concernés les personnels pour lesquels le test de détection du SARS-CoV-2 est positif, qu’il s’agisse d’un tel RT-PCR ou d’un test antigénique. C’est l’arrêt de travail dérogatoire délivré par l’assurance maladie (selon la procédure définie pour les assurés du régime général via la plateforme « declare.ameli.fr » et à la condition que l’agent s’engage à effectuer un test sous deux jours) et transmis à l’employeur qui servira de justificatif du placement en congé de maladie sans jour de carence.

L’article 3 prévoit que ce dispositif s’applique uniquement jusqu’au 31 mars 2021 inclus : cet article est beaucoup trop restrictif et limité dans le temps face à la situation épidémique actuelle. Qui peut aujourd’hui penser que la COVID 19 aura disparu au 31 mars ou même à une date ultérieure ! Si la ministre s’est certes engagée à prolonger ce délai en cas de prolongation de l’état d’urgence sanitaire, cette manière d’organiser le dispositif entretient la complexité de gestion de la situation.

Pour la CGT Fonction publique, le contenu de ce décret et le refus obstiné d’abroger le jour de carence confirment la mesquinerie et le mépris de ce gouvernement pour les personnels qui une fois encore depuis le déclenchement de la crise pandémique démontrent leur sens du service public !

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.f

Lire la suite

> LA CGT DU CHU DE NICE VOUS SOUHAITE UNE BONNE ANNÉE 2021

Qu’elle nous permette de faire valoir nos droits haut et fort,

Qu’elle apporte de meilleures conditions de vie et de travail à toutes et tous grâce

à nos luttes de tous les jours et la solidarité qui nous unit.


Forts de nos convictions et de notre indéfectible détermination, défendons ensemble sans relâche nos idées de justice et de progrès social et de paix dans le monde.

La CGT est forte de vous tous, continuons tous ensemble le combat !

A l’an que ven

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> CONGÉS ANNUELS 2020 NON-PRIS PLUSIEURS CHOIX POSSIBLE

Suite à la parution du décret 2020-1685 du 23 décembre 2020, les agents du CHU de Nice auront la possibilité soit de bénéficier de l’indemnité compensatrice, soit d’alimenter leur compte épargne-temps.
Une note d’information va paraitre dans les jours à venir concernant les modalités d’application de ce décret.

Le décret prévoit que les agents qui disposent d’un solde de congés annuels ou de jours de repos au titre de la réduction du temps de travail dus et non pris, entre le 1er octobre et le 31 décembre 2020, suite à une décision de refus de congés motivée par des raisons de service liées à la lutte contre l’épidémie de covid-19 ont droit à une indemnité compensatrice, dans la limite de 10 jours indemnisés.

La CGT a interpellé ce jour la Direction des Ressources Humaines afin que :

  • La date butoir fixée au 31 décembre 2020 soit repoussée au 31 janvier 2021 et obtenu gain de cause.
  • La période de référence soit étalé sur toute l’année 2020 et non simplement sur le dernier trimestre.

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> JOYEUX NOËL ET BONNE FIN D’ANNÉE

La CGT du CHU de Nice
vous souhaite ainsi qu’à tout vos proches un joyeux Noël et
de bonnes fêtes de fin d’année.

Toutes nos pensées vont  à tous ceux qui souffrent et se trouvent dans des situations difficiles.

A tous ceux qui ne peuvent profiter de moments apaisés…

A tous nos collègues qui vont assurer leurs fonctions avec dévouement auprès des patients pendant ces périodes de fêtes.

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> TEMPS DE TRAVAIL DU 24 DÉCEMBRE ET DU 31 DÉCEMBRE 2020

LA CGT VOUS CONFIRME QUE, SUITE A SON INTERVENTION AUPRÈS DE LA DIRECTION GÉNÉRALE, TOUS LES AGENTS DU CHU DE NICE POURRONT BÉNÉFICIER DE 1H POUR PARTIR AVANT LA FIN DE LEURS MISSIONS

LE 24 DÉCEMBRE ET
LE 31 DÉCEMBRE 2020

EN RESPECTANT LA SECURITE DANS LES UNITÉS.

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite
1 2 3 29
%d blogueurs aiment cette page :