> CALENDRIER DES PAYES 2023

Les dates mentionnées ci-dessus correspondent aux dates de virement des salaires des fonctionnaires. Toutefois, il est possible que des décalages soient constatés suivant les organismes bancaires. En effet, certaines banques mettent plus de temps à enregistrer l’opération ce qui retarde l’arrivée des sommes dues sur le compte bancaire. Un délai compris entre 24 heures et 48 heures peut être observé entre la date du virement et l’apparition de ces sommes sur le compte bancaire.

Fraternellement,

Stéphane GAUBERTI

Secrétaire général de la CGT
du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> 31 JANVIER 2023 MANIFESTATION CONTRE LA RÉFORME DES RETRAITES

LE 31 JANVIER 2023 À 10H00, THÉÂTRE DE VERDURE, À NICE

Parcours / Départ Albert 1er – Les Phocéens – J Jaurès – traverse Flandres Dunkerque

 F. Faure – Masséna – Libération.

Partout nous devons faire passer le message : 
La retraite à 64 ans c’est non ! 

La CGT a des propositions pour une réforme juste et efficace aux bénéfices des travailleuses et travailleurs. Faisons les connaître ! 

(La CGT du CHU de Nice à déposé un préavis local de grève pour cette journée)

Pendant que Macron trouve des dizaines de milliards pour l’armée, il n’y a pas un centimes pour les personnels de notre secteur d’activité, pour les salaires, pour les conditions de travail, pour les recrutements, l’hôpital ne fait que descendre aux enfers, et en plus maintenant, on nous demande de bosser jusqu’à 64 ans ! Et pour les catégories actives, de prendre deux ans de plus !

Non, on ne l’accepte pas !

Au CHU de Nice les chiffres de grève sur la journée d’action du 19 janvier 2023 montrent
une forte prise de conscience avec un taux de mobilisation à 19.50%
continuons la lutte sans rien lacher !!

Gréviste de cœur / vous êtes assignés, vous ne pouvez pas faire grève mais vous pouvez lors de la signature de votre assignation vous portez « gréviste de cœur » vous serez comptabilisé comme grèviste.
Vous ne pouvez pas cesser le travail mais vous serez payé sans aucune retenue sur le salaire

Fraternellement,

Stéphane GAUBERTI

Secrétaire général de la CGT
du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> LA CGT DÉCLINE L’INVITATION A LA CÉRÉMONIE DES VŒUX DU NOUVEAU DIRECTEUR GÉNÉRAL,

26 janvier 2023 à 16H Hôpital Pasteur 2

La CGT décline l’invitation à la cérémonie des vœux du nouveau Directeur Général, des présidents du Conseil de Surveillance, de la CME et du Doyen de la Faculté de Médecine.

Pour la CGT, aucun des vœux des salariés ne sont à ce jour entendus et ce depuis des années.

La CGT n’attend rien de bon après les scandaleux vœux du Président de la République qui stigmatisent les 35 heures et proposent aux professionnels d’organiser eux-mêmes leur temps de travail pour gérer les sous-effectifs.

Que dire du budget des hôpitaux, voté à l’aide du 49-3, avec un taux d’évolution 2023 inférieur à l’inflation !

Aucune réponse à nos 3 principales revendications portées depuis 2019 qui sont pourtant claires : nous voulons la création de 100 000 emplois, une revalorisation des salaires correspondant aux qualifications et surtout l’arrêt des suppressions de lits et des fermetures de services.

Viennent s’ajouter à cela les annonces du Gouvernement sur la réforme des retraites qui vise à faire partir la plupart des hospitaliers à 64 voire 67 ans pour la majorité d’entre eux alors que dans notre profession la plupart des agents partent en invalidité avant l’âge légal de la retraite avec un montant de pension qui se réduit à peau de chagrin !
Pour exemple, une aide-soignante en catégorie active pourra prétendre partir à la retraite à 59 ans avec 43 années de cotisations mais il faudra qu’elle ait commencé à travailler à 16 ans (sachant que dans la Fonction Publique, l’âge légal est de 18 ans pour démarrer une activité) et ne pas avoir eu d’interruption de carrière, sans quoi cela réduira inexorablement le montant de la pension versée.

Alors non, Messieurs le Directeur Général, présidents du Conseil de Surveillance, de la CME et Doyen de la Faculté de Médecine, nous ne donnerons aucun crédit à la politique appliquée depuis des années dans notre établissement…

Nous continuons d’exiger avec et auprès des personnels :

– L’arrêt du Contrat de retour à l’équilibre financier
– Des embauches massives de personnels qualifiés et non qualifiés
– L’arrêt de
s fermetures de lits et de services
– L’amélioration des conditions de travail
– L’augmentation générale des salaires à la hauteur de nos revendications

– Le retrait de la réforme des retraite visant à nous faire travailler jusqu’à 64 ans

LA COLÈRE GRONDE DANS NOTRE ÉTABLISSEMENT ET PARTOUT EN FRANCE

LES PERSONNELS SONT ÉPUISES ET SANS PERSPECTIVES D’AMÉLIORATION
DE LEURS CONDITIONS DE VIE ET DE TRAVAIL

Fraternellement,

Stéphane GAUBERTI

Secrétaire général de la CGT
du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> MANIFESTATION AUX FLAMBEAUX

VENDREDI 27 JANVIER A 18H - THÉÂTRE DE VERDURE

La prochaine Journée Nationale de grève et manifestation aura lieu le mardi 31 Janvier.

Dans le cadre de la préparation de cette journée , que nous souhaitons toutes et tous massive,
une Retraite aux Flambeaux est organisée.

Fraternellement,

Stéphane GAUBERTI

Secrétaire général de la CGT
du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> J-1 REFORME DES RETRAITES

NOTRE OBJECTIF C'EST LE RETRAIT !

SCANDALEUX : Les prétendues mesures nouvelles pour la prévention des risques professionnels seraient en fait financées par la sécurité sociale : la branche Accident du travail et maladie professionnelle serait pillée !

Fraternellement,

Stéphane GAUBERTI

Secrétaire général de la CGT
du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> CONGÉS ANNUELS ET RTT EN 2023

La planification de l’intégralité des congés doit intervenir avant le 31 mars 2023.

3 semaines consécutives accordées en période estivale soit du 1er mai au 31 octobre à la demande de l’agent, sauf contraintes impératives de fonctionnement de service ;

► Pour les agents rattachés à un cycle de temps de travail 38h30 (19 RTT) : 10 à 12 jours de RTT planifiés à raison d’un jour par mois, 7 à 9 jours laissés à la libre planification de l’agent.

► Pour les agents rattachés à un temps de travail en 12H (5 RTT) : 5 jours de RTT planifiés.

Cette planification doit, notamment, prendre en compte les désidératas des agents, la continuité des soins et les contraintes d’activité du service.

Pour les services ayant des fermetures programmées, les congés devront prioritairement coïncider avec la fermeture du service dans la mesure où le nombre d’agents absents sur une même période doit rester compatible avec le fonctionnement normal du service.

A noter :

Les agents chargés de famille peuvent bénéficier d’une priorité pour le choix des périodes de CA;

– Dans les services concernés, il pourra être appliqué la règle du 1/6ème de l’effectif autorisé à s’absenter;

– Le positionnement des CA ne peut excéder une période de 31 jours consécutive;

Les agents en contrat à durée déterminée doivent bénéficier d’une planification de leurs congés annuels pendant la durée de leur contrat à raison de 2,33 jours par mois dès lors qu’ils sont en activités plus de 15 jours;

– Il est rappelé qu’au terme de l’exercice 2023, seuls les jours de congés non pris pour raison de service (congés non validés par l’encadrement et n’ayant pas pu faire l’objet d’une nouvelle planification) pourront faire l’objet d’une demande de dépôt sur Compte Épargne Temps.

Modalités pratiques :

► Les professionnels sont invités à faire part de leur désidérata de congés annuels et de RTT 2023 à leur cadre de proximité. L’encadrement détermine le tableau prévisionnel de congés du service, après consultation des agents concernés et au regard des nécessités de service.

► Les congés prévisionnels doivent être saisis sur le logiciel de temps de travail AGILETIME (plan Référence) avant le 31 mars 2023. La planification prévisionnelle validée devra ensuite être mise à disposition des intéressés dans la première quinzaine du mois d’avril 2023 par l’encadrement.

Fraternellement,

Stéphane GAUBERTI

Secrétaire général de la CGT
du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> BONNE ANNÉE 2023

La CGT du CHU de Nice vous souhaite une bonne année 2023,

Qu’elle nous permette de faire valoir nos droits haut et fort,

Qu’elle apporte de meilleures conditions de vie et de travail à toutes et tous grâce à nos luttes de tous les jours et la solidarité qui nous unit.

Forts de nos convictions et de notre indéfectible détermination, défendons ensemble sans relâche nos idées de justice et de progrès social et de paix
dans le monde.

La CGT est forte de vous tous,
continuons tous ensemble le combat !


A l’an que ven !

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> LA CGT RESTE LA PREMIÈRE ORGANISATION SYNDICALE AU CHU DE NICE

Nous n’avions jamais connu un tel désordre résultant d’une mauvaise gestion en laissant à un organisme privé la gestion des votes électronique. L’état et l’administration hospitalière démissionnent pour recueillir l’expression démocratique de manière simple et efficace avec le vote habituel dans les urnes. Les salariés sont livrés à leur triste sort pour voter de manière « simplifiée » par voie électronique.

SEULE LA CGT A VOTE CONTRE LE VOTE ÉLECTRONIQUE en  instance, sachant que ce système alambiqué ne favoriserait pas l’expression des agents hospitaliers.
La procédure imposé par le prestataire privé VOXALY :
(Nom – prénom – date de naissance – code postal – 4 derniers chiffres de l’IBAN – Captcha – code de réassort reçu uniquement sur la boite mail pro ou devoir se déplacer pour voter sur un seul site à Cimiez en cas de difficultés – numéro de téléphone et pire encore certains n’ayant pas reçu le courrier à la maison….) Heureusement qu’il ne fallait pas donner en plus ses mensurations et sa pointure de chaussure en attendant un prélèvement ADN !!!

Alors qu’un vote simple à l’urne garantissait une meilleure participation combien va couter cette opération désastreuse pour si peu de résultat ? La question est posée…

La CGT conserve la majorité absolue au CSE et dans la F3SCT (qui remplace le CTE et le CHSCT Central) avec 8 sièges sur 15.


Ce résultat de confiance dans notre organisation syndicale, la CGT du CHU de Nice, le met au service du personnel et de la défense de l’hôpital Public.

Sur les grands enjeux revendicatifs, salaires, emplois, retraites, missions publiques, conditions de travail, égalité professionnelle. La CGT est déterminée à faire aboutir les revendications par la construction du rapport de force, la syndicalisation, la négociation, dans l’unité la plus large possible.

D’ores et déjà, elle appelle à construire les mobilisations indispensables pour mettre en échec l’attaque portée par le gouvernement contre nos droits à la retraite.

Alors au vu du fort niveau d’abstention la CGT considère que l’on met un point final à l’expression démocratique des salariés. Il est à noter que pour les élections politiques ce mode de scrutin n’a jamais été retenu et pour cause !!!

C’EST GRAVE ET INACCEPTABLE !

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite
1 2 3 46
%d blogueurs aiment cette page :