> POUR L’ÉGALITÉ AU SEIN DE LA FONCTION PUBLIQUE

La crise sanitaire a mis en lumière le caractère indispensable des services publics et de la Fonction publique tout au long de la vie. Invisibles et sous payées, les premières de corvées sont en grande majorité des femmes. Cette crise sanitaire et ses conséquences dramatiques sur les droits des femmes remettent en pleine lumière combien les avancées peuvent être fragiles et combien l’égalité entre les femmes et les hommes reste à conquérir ! La CGT a lancé une campagne 10 % pour la Fonction publique qui s’inscrit pleinement dans ces aspirations fortes au travail et dans la vie pour une société réellement égalitaire.

►10%: POUR « UN SALAIRE ÉGAL POUR UN TRAVAIL DE VALEUR ÉGALE »

►10%: POUR LES EMPLOIS : UN DOUBLE ENJEU D’ÉGALITÉ

►10%: DE TEMPS DE FORMATION : POUR L’ÉGALITÉ ET LA LUTTE CONTRE LES VIOLENCES SEXISTES ET SEXUELLES

►10%: DE TEMPS DE TRAVAIL EN MOINS : EN AVANT LES 32 HEURES !

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> 11 MAI: GRÈVE NATIONALE DES RÉANIMATIONS, SOINS CONTINUS ET MÉDECINE INTENSIVE

Parce que les techniques évoluent considérablement, nous avons besoins de formations;
► Parce que les soins y sont spécifiques et techniques, nous souhaitons une reconnaissance;
► Parce qu’aujourd’hui plus que jamais la crise a exacerbé les problèmes , nous demandons plus de personnels et de lits.

UN SEUL OBJECTIF : DU PERSONNEL FORMÉ, EN NOMBRE POUR PRENDRE SOIN DU PATIENT !

Rassemblement et
conférence de presse

de 13H à 15H30

devant le centre laser à l’ Archet 2

→ La reconnaissance de la technicité et des compétences liés à l’exercice en réanimation et soins continus

→ Une NBI et IFR adaptées aux compétences spécifiques des personnels de réanimation et soins continus et la revalorisation salariale de 300 € nets pour tous les personnels de la FPH.

→ La réévaluation du ratio soignants / lits dans les services de réa et soins continus de jour comme de nuit. Ce ratio devra être calculé sur le nombre de lits et non sur les taux d’occupation. Et la création d’un ratio patients pour les kinésithérapeutes.

→ L’augmentation des lits de réanimation et un parcours de formation adapté pour les personnels souhaitant travailler en réanimation / soins critiques.

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> SALAIRES – CAMPAGNE POUR 10% DANS LA FONCTION PUBLIQUE

SALAIRES - L’URGENCE DE MESURES FORTES POUR LES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE

Ces derniers mois, la pandémie a révélé au grand jour les conséquences de la mise à mal de notre système de santé et de nos services publics par les politiques des gouvernements successifs. Les alertes de la CGT, des professionnel·le·s de santé, et de l’ensemble des personnels dans les services de l’État, dans les écoles, les Ehpad, sur les routes, en charge du ramassage de nos déchets, de l’assainissement, les pompiers, les policiers municipaux…sont brutalement, aujourd’hui, validées.

La CGT considère que le gel de la valeur du point d’indice, depuis 2010, est tout à la fois profondément injuste, porteur de lourds préjudices pour les salarié·e·s qui le subissent et gravement attentatoire à la grille indiciaire : depuis cette date, la perte de pouvoir d’achat du point d’indice par rapport à l’indice des prix à la consommation est de l’ordre de 10 % ! 

Depuis 2000, elle s’élève à 18 %. Les 5,4 millions de fonctionnaires et non-titulaires ont ainsi perdu des centaines d’euros par mois.

LA CGT REVENDIQUE :

une augmentation immédiate de 10 % de la valeur du point d’indice, correspondant à une première mesure de revalorisation ;

la mise en œuvre d’un plan de rattrapage des pertes cumulées car, oui, nous aurons besoin de plus que ces 10 % ;

l’indexation de la valeur du point sur l’indice des prix à la consommation comme axe fort ;

l’exigence d’un budget dédié pour la revalorisation des grilles indiciaires, pour la revalorisation des métiers et filières à prédominance féminine (notamment par des mesures contraignantes avec une obligation de résultat pour les employeurs publics) ;

l’intégration dans le traitement brut des primes ayant un caractère de complément salarial.

LA CGT NE CÉDERA RIEN !

POUR LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC, POUR LES AGENTS, POUR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE, POUR LA JUSTICE SOCIALE, 10 % TOUT DE SUITE D’AUGMENTATION DE POUVOIR D’ACHAT,

C’EST POSSIBLE ET URGENT !

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite
%d blogueurs aiment cette page :