> 17 DÉCEMBRE DANS LA LUTTE POUR CONSTRUIRE « LE JOUR D’APRÈS »

Déconfinement / reconfinement / crise sanitaire, sociale, climatique / licenciements / chômage / précarité / misère / … STOP !

Maintenant, ça suffit ! Les Premiers de Corvées n’en peuvent plus et exigent leur dû !

Le gouvernement et le patronat condamnent à perpétuité les salariés du Privé, du Public, à des salaires de misère, à toujours plus de précarité et au chantage à l’emploi.

Pendant que les grands groupes font des milliards d’euros de bénéfices, qu’ils distribuent à leurs actionnaires de confortables dividendes, pour leurs salariés, ce ne sera que chômage partiel et licenciement.

Malgré les promesses et les annonces, les hôpitaux et les services publics sont toujours au bord de l’asphyxie par manque de moyens et de personnels.

Alors que les plus riches continuent de s’enrichir, la pauvreté explose touchant de plus en plus de salariés et de petits commerçants et artisans.

AUCHAN : 2 Milliards d’euros reçus du CICE (dispositif prévu pour embaucher) et licenciement de 1500 personnes.

 

Les groupes TOTAL et SANOFI reverseront en 2020 à eux deux, quasiment 10 Md€ de dividendes à leurs actionnaires

Face à la situation d’urgence absolue dans laquelle nous sommes, la CGT appelle à la grève et à la manifestation le jeudi 17 décembre.

La CGT dit « STOP » et fait des propositions immédiates de sortie de crise, pour un véritable « Jour d’Après » :

► Augmentation des salaires avec un SMIC à 1800€

► Baisse du temps de travail à 32h hebdomadaires payées 35h

► Financement des Services Publics à la hauteur des besoins !

► Amélioration du système de sécurité sociale financé par le travail

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite
%d blogueurs aiment cette page :