> CORONAVIRUS : EXPRESSION CGT SUITE AU CHSCT CENTRAL DU 4 MARS 2020

« JE NE SAIS PAS…… » « PAS D’EMBAUCHES SUPPLEMENTAIRES… » « ON CONTINUE LES FERMETURES DE LITS ET LES BAISSES D’EFFECTIFS… »

Suite aux 3 tables rondes sur le coronavirus organisées par le Directeur Général sur chaque site, de nombreuses questions posées restent sans réponses satisfaisantes à ce CHSCT :

  • Nécessité d’une équipe dédiée stable pour l’unité de prise en charge des patients suspects ou infectés ouverte à l’Archet. NON
  • Nécessité d’embauche massive de personnels de tous grades et notamment d’ASHQ  (il manque 300 postes au CHU de Nice en temps normal) NON
  • Arrêt des fermetures de lits et de suppressions de postes liés aux différents projets de restructuration NON
  • Mise en place d’un système d’information aux équipes efficace à partir des cadres de proximité, avec diffusion de la liste des médecins agrées de l’ARS en cas de nécessité d’arrêt de travail lié au coronavirus EN ATTENTE

Les arrivées sont régulées par le SAMU Centre 15 par un principe de triangulation entre médecin régulateur SAMU, infectiologue et ARS qui définissent si le cas présenté est positif ou non. Si oui, le patient est orienté vers l’unité dédiée située au 5éme B niveau de l’Archet 1 pour que l’infectiologue reçoive le patient et que celui-ci soit testé ou hospitalisé si besoin, envoi des tests au laboratoire de virologie de l’Archet 2 du CHU.

Il est prévu l’ouverture de l’aile A du 5ème à l’Archet qui est désaffectée. La CGT a regretté de ne pas en avoir été informée en amont.

La CGT a dénoncé :

  • Le manque de matériel récurrent (masques, solutions hydro alcoolique…).
  • Le manque de personnels médical et para médical récurrent.
  • Le manque d’information auprès des salariés.
  • L’élaboration des plannings dans les délais impartis.

La CGT a demandé :

  • Des recrutements en urgence des personnels qualifiés afin de mettre en place une équipe dédiée pour prendre en charge cette épidémie.
  • La liste des médecins référents de l’ARS qui sont les seules habilités à délivrer des arrêts de travail et qu’elle soit communiquée personnellement à chaque salarié.
  • Du matériel spécifique en urgence (masques chirurgicaux et FFP2, boites spécifiques pour les laboratoires…).
  • Si des liens de communications sont établis avec les entreprises extérieures (HAPPYTAL, cafétéria, ONET, travaux extérieurs etc…) afin de prendre les précautions nécessaires.
  • D’être informés de toute nouvelle préconisation ou procédure via la cellule de suivi du coronavirus.
  • La retranscription administrative sur AGILETIME en cas d’arrêt par le médecin de l’ARS.
  • Une information sur Tende, l’UCP et Lenval au même titre que les autres établissements.
  • Une vigilance particulière sur le site de Cimiez.

Face à la gravité de cette épidémie il est du devoir de l’Administration de s’assurer que tout le personnel y compris ceux qui n’ont pas accès à internet soit au même niveau d’information.

La CGT a demandé une suspension des projets (moratoire) concernant la fermeture de lits et la suppression de postes prévues dans le Contrat de Retour à l’Equilibre Financier. La Direction a refusé.

Depuis des années la CGT dénonce au quotidien les difficultés à assumer nos missions par le manque de moyens budgétaires, d’effectifs, de matériels, de médicaments à tous les étages.

Les situations de crises comme le coronavirus en sont les révélateurs !

Fraternellement.

Stéphane GAUBERTI

Secrétaire Général de la CGT au CHU de Nice

Tél : 04 92 03 44 73 (poste 34473)  
Mail : gauberti.s@chu-nice.fr

Print Friendly, PDF & Email

Related posts

%d blogueurs aiment cette page :