> CATASTROPHE CLIMATIQUE – CHSCT CENTRAL DU 06 OCTOBRE 2020 DÉDIÉ AUX INTEMPÉRIES DE LA TEMPÊTE ALEX SUBIE DANS LES VALLÉES DU DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES

Un constat clair à l’unanimité du CHSCT sur la situation dramatique et inquiétante pour les salariés des vallées (Roya, Vésubie et Tinée) en ce qui concerne les conditions de travail d’hygiène et de sécurité.

Situation du jour à l’Hôpital de Tende:
– 179 résidents
– 71 en plus évacués de Saint Lazare
– 2 de l’extérieur à la demande de la mairie
Impacts des intempéries :
► Absence d’eau potable sur le site et d’eau chaude
► Problème de blanchisserie (propre / sale)
► Groupe électrogène mis en place pour une durée de 6 jours renouvelable d’après la Direction
► Restauration des usagers par envoi aérien
► Pharmacie (traitements et annexes) par envoi aérien
► Traitement des déchets compliqué
► Communication par réseau satellite ce qui diminue fortement le lien avec la vallée.

Situation du jour pour les salariés :
Impacts des intempéries
► Soins de nursing pratiqués à la lingette et à l’eau froide (température ambiante)
► Gestion du propre et du sale
► Gestion des usagers traumatisés
► Perte  ou disparition d’un proche
► Destruction totale ou partielle des habitations
► Isolement sur Tende et difficultés des déplacements locaux
► Communications difficiles, voire impossibles
► Épuisement professionnel

La Direction nous indique qu’à ce jour 60 usagers vont être évacués sur ordre médical et seront hébergés sur  d’autres sructures du département.
L’évacuation de la totalité des usagers n’est à ce jour pas envisagée sauf si l’évolution de la situation le requiert.

LA CGT DEMANDE :

►Une enveloppe budgétaire exceptionnelle
►Des embauches massives de personnels :
–  Pour pallier aux renforts et à l’augmentation des charges de travail
–  Pour pallier aux remplacements de personnels épuisés
►L’ouverture de lits afin d’être en capacité d’héberger les patients évacués aujourd’hui et ceux qui seront évacués peut-être demain.
►Qu’aucun impact ne soit appliqué en terme d’absence pour les salariés dans l’incapacité de se rendre sur leurs lieux de travail (la Direction s’est engagée à qualifier les absences en ANQ dans l’attente d’un code Agiletime spécifique)
► Un délai supplémentaire pour la remise des dossiers administratifs « concours et mise en stage »
►Un accompagnement social (aides aux démarches, logements, soutien financiers…)
►Que chaque situation soit étudiée individuellement

La CGT interpelle par courrier le préfet des Alpes Maritimes et le délégué Territorial de l’ARS (Agence Régional de Santé)

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

04.92.03.44.73

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite
%d blogueurs aiment cette page :