> CHSCT CENTRAL: PRÉCONISATIONS DE LA DELEGATION CGT VOTÉES EN SÉANCE DU 12 MAI 2020

Dans le cadre de la crise sanitaire que notre pays connaît et qui a vu la mobilisation immédiate et massive des personnels de toutes catégories du CHU de Nice, de nombreuses décisions ont été prises qui ont bouleversées l’activité « normale» de l’établissement et des agents qui y travaillent. Des modifications importantes concernant le travail et l’articulation vie privée/vie professionnelle ont dû être absorbées par les agents.

Suite à l’annonce du dé-confinement depuis hier, lundi 11 mai, le CHU envisage une reprise partielle avec une montée en charge progressive de l’activité. Cette reprise organisée dans la précipitation et l’impréparation génère beaucoup d’interrogations, de stress et de problèmes concrets et quotidiens pour les agents.

Aux vues des débats mettant en avant des réalités de travail difficiles ayant des impacts certains sur la santé des personnels et dans la perspective d’une reprise d’activités qui s’organise sans réelle transparence, la délégation CGT du CHSCT Central (seule organisation syndicale présente à 14h) met au vote, ce jour en séance les préconisations suivantes :

PROTOCOLE DE REINTEGRATION DES PERSONNELS MIS EN ASA (Autorisation Spéciale d’Absence):

Que la direction fournisse avant le vendredi 15 mai un protocole de réintégration des personnels mis en ASA pour raison de santé et prenant en compte les risques auxquels ces agents pourraient être soumis en cas de reprise du travail;

EFFECTIFS DE LA MÉDECINE PRÉVENTIVE:

Que la Direction Générale renforce en urgence les effectifs de la médecine préventive sur tous les sites.

MAINTIEN EN ASA DES PERSONNELS:

Que l’administration maintienne en ASA les personnels continuant de rencontrer des problèmes de gardes d’enfants, reconnus personnes fragiles par la médecine préventive, ou maintenu à domicile pour réduction d’activité sans télétravail possible

PROPOSITION D’EMBAUCHE STATUTAIRE DE TOUS LES PERSONNELS VENUS EN RENFORT:

Que l’administration propose l’embauche statutaire à tous les personnels venus en renfort du CHU de Nice qui le souhaitent et évalue les recrutements supplémentaires à mettre en place pour absorber le regain d’activité qui monte en charge avec la reprise et le rattrapage de l’activité, pour permettre de continuer à respecter les règles d’hygiène et de distanciation, pour permettre aux hospitaliers de programmer leurs congés.

MATÉRIEL DE PROTECTION INDIVIDUELLE:

Que le CHU de Nice continu à mettre à disposition tout le matériel de protection individuelle nécessaire et permette à l’ensemble des salarié-es d’avoir accès aux tests de dépistage gratuitement.

DIALOGUE SOCIAL:

Que l’administration du CHU de Nice reprenne rapidement la voie du dialogue social et des réunions en présentielles en relançant des réunions physiques des CHSCT de groupe selon un protocole à définir avec la délégation, permettant de respecter les consignes de distanciation physique et les gestes barrières.

HORAIRES DE TRAVAIL:

Que les agents retrouvent les horaires de travail qu’ils avaient avant l’épidémie

PAIEMENT DES HEURES SUP:

Que le paiement des heures supplémentaires se base sur la journée de travail pour les agents ayant subi des changements d’horaires, sur la semaine pour les agents n’ayant pas subi de changement

SERVICES COVID / NON COVID:

Que la Direction générale fournisse la cartographie complète des services COVID et non COVID avec les effectifs afférents

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

04.92.03.44.73

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> 26 MAI 2020 / CRÉONS DES EVENEMENTS DANS NOS ETABLISSEMENTS

EN PLEIN COMBAT…. toujours méprisé-es. Le jour d’après se prépare maintenant !!!

Dès son discours du 12 mars 2020, le Président de la République a dit « la santé n’a pas de prix », il appelait à « inventer dans cette période de nouvelles solidarités », demandait de « travailler avec les partenaires sociaux ». Il prévenait les professionnels de santé qu’ils allaient être « de plus en plus sollicité dans les semaines à venir », en affirmant la mise en place de « règles pour vous aider à bien vous protéger contre le virus ».

Lorsque le Président avait besoin de la mobilisation des services publics, il a annoncé devoir « demain tirer les leçons du moment que nous traversons », et rappeler que « la santé gratuite sans condition de revenu, de parcours ou de profession… n’est pas un coût ou une charge mais un bien précieux, un atout indispensable quand le destin frappe…qu’il est des biens et des services qui doivent être placés en dehors des lois du marché ».

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

04.92.03.44.73

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite
%d blogueurs aiment cette page :