> LA MOBILISATION DU PERSONNEL HOSPITALIER A PERMIS D’ÉVITER UNE CATASTROPHE A L’HÔPITAL

FACE AU COVID-19, LA MOBILISATION DU PERSONNEL HOSPITALIER A PERMIS UNE ADAPTATION EN UN TEMPS RECORD POUR ÉVITER UNE CATASTROPHE A L’HÔPITAL, MAIS CELA S’EST FAIT DANS LA SOUFFRANCE, CAR NOUS MANQUIONS DÉJÀ DE PERSONNELS, DE LITS ET DE MATÉRIEL AVANT LA CRISE…

Depuis 15 ans, chaque hiver, chaque été, chaque long week-end, nous manquons de lits, notamment de lits de réanimation.
Et ce ne sont pas les fameux « beds managers », en français « gestionnaires de lits » mis en place par la ministre Bachelot, qui nous permettent de trouver les lits qui n’existent plus car ils ont été fermés.
Pour mémoire, 100 000 lits ont disparu en 20 ans dans les hôpitaux en France.

Pour accueillir les patients COVID ne nécessitant pas de réanimation, il n’a pas été possible d’ouvrir des lits supplémentaires par manque de moyens en personnel et ce sont les services de soins classiques qui ont été transformés en unités COVID +.
Il a fallu annuler certaines hospitalisations, examens et rendez-vous de nombreux patients, ce qui risque de ne pas être sans conséquences sur leur état de santé.

Aujourd’hui, la prise en charge COVID reste stable et l’activité « normale » redémarre

Mais visiblement, la direction souhaite fermer la parenthèse de la crise en reprenant ses « vieilles habitudes ». Elle poursuit les plans de restructuration et de retour à l’équilibre financier validés dans le cadre des restrictions budgétaires imposées par la Loi de financement de la sécurité sociale votée par le parlement en novembre 2019, sur proposition du rapporteur de l’époque, Olivier Véran, devenu depuis ministre de la santé.
Notre inquiétude est que dans nos établissements certaines spécialités médicales ne puissent pas ré ouvrir ou qu’il y ait une diminution du nombre de lits dans certaines unités nécessaire en fonction des besoins de la population.

LA CGT N’A EU DE CESSE DE DÉNONCER DEPUIS DES ANNÉES CES RESTRICTIONS BUDGÉTAIRES QUI ONT AMENÉS A APPAUVRIR L’HÔPITAL ET CELA S’EST MALHEUREUSEMENT DÉMONTRÉ LORS DE CETTE CRISE SANITAIRE

→   Il ne suffit pas de nous honorer du titre de « héros ».
→   Il ne suffit pas de nous verser une prime pour solde de tout compte.

→ Il ne suffit pas de suspendre un directeur général d’ARS pour des propos « malheureux ».

Nous demandons l’arrêt du CREF et non sa suspension qui détruit notre hôpital et un arrêt des projets immobiliers 2020/2025

→ l’arrêt des suppressions de lits et leurs réouvertures autant que de besoin,

→ des effectifs supplémentaires, du matériel suffisant,

→ Une augmentation de salaire pour tous

Nous exigeons des décisions concrètes qui répondent aux revendications posées par les hospitaliers depuis un an

Nous revendiquons une augmentation de salaire pour tous de 300 €

POUR FAIRE ABOUTIR NOS REVENDICATIONS,
NOUS SOMMES CONSCIENTS DE LA NECESSITE D’UN PROFOND MOUVEMENT SOCIAL,

Fraternellement.

 Stéphane GAUBERTI

Secrétaire Général de la CGT au CHU de Nice

CGT Archet : 35563  – CGT Cimiez : 34473 – CGT Pasteur : 33459/37661  
Mail : gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> PRIME « URGENCES » / « GRAND AGE »/ UNE RÉPONSE POSITIVE

LA CGT VOUS INFORME :

Qu’elle a obtenue suite à ses différentes interventions à la direction concernant la prime « urgences » « grand âge »… une réponse positive.

Tous les personnels ayant vu leur affectation modifiée ou ayant exercé dans des extensions de pôles /services qui bénéficient de primes spécifiques se les verront attribuer.

Fraternellement.

Stéphane GAUBERTI

Secrétaire Général de la CGT au CHU de Nice 

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> COVID-19 « LA GRANDE DEBROUILLE »

Chacun semble livré à lui-même :

  • avec son manque de tests,
  • son manque de masques, de protections…
  • un manque de consignes claires et cohérentes,
  • un manque de perspectives… comme avec ses doutes, ses peurs et les impacts du virus sur sa vie professionnelle et personnelle.

A chacun de se débrouiller avec ses horaires à n’en plus finir…12h00 par jour pour BEAUCOUP… 60h00 par semaine pour D’AUTRES
Avoir pris la décision d’ouvrir des secteurs Covid en Gériatrie ou sont accueillis des patients très fragiles est totalement irresponsable de la part des directions.

On voit de plus en plus de personnels épuisés, en situation de stress post-traumatique alors que nous ne sommes pas à la fin de la crise, et que le bricolage du déconfinement au 11 mai pourrait entrainer une seconde vague bien plus percutante !!!

UNE FOIS CONTAMINE, LA ENCORE C’EST LE SYSTEME D !

Olivier Véran (Ministre des solidarités et de la santé) a annoncé ces derniers jours que les soignants publics et privés, allaient être reconnus en maladie professionnelle.
Sur le terrain, c’est beaucoup plus compliqué que cela. En cas de contamination, il faut absolument que les personnels se déclarent immédiatement en accident de travail, dans l’attente que le gouvernement clarifie la situation et que des textes sortent.

Nos élu-es en commission de réforme se tiennent à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches et n’hésitez pas à leur faire remonter toutes les problématiques et dysfonctionnements que vous rencontrez au quotidien (manque de matériel, protections etc…) afin de mettre en avant le fait que la contamination est certainement due à un manque de matériel mis à disposition.

De nombreux personnels se retrouvent en grande difficulté financière car ils sont en attente de décisions (Commission de réforme, comité médical…). Ils sont sans salaire ou en demi-salaire alors que les commissions ne se réunissent pas à cause du Covid. Là encore, La CGT demande que leur salaire soit maintenu en attente de décisions. Il n’est pas acceptable qu’ils soient pénalisés à cause d’une situation dont ils ne sont pas responsables.

DANS LES PROCHAINS JOURS, NOUS CONTINUERONS A REPONDRE AUX NOMBREUSES SOLLICITATIONS DES PERSONNELS EN TERMES DE MATERIEL, CONDITIONS DE TRAVAIL, SECURITE, RESPECT DES DROITS, REMUNERATIONS… MAIS NOUS CONTINUERONS AUSSI NOTRE TRAVAIL DE PREPARATION POUR « L’APRES ». POUR NE PAS QUE LA SOLIDARITE D’AVANT SE TRANSFORME EN CHARITE D’APRES, ET POUR FAIRE EN SORTE QUE LA CONSCIENTISATION D’AVANT DEVIENNE LA RIPOSTE D’APRES !

POUR LA DIGNITE ET POUR GAGNER !

LA CGT N’APPELLERA PAS A JOUER A LA « DINETTE » !!!

SOYEZ PRET !

Fraternellement.

Stéphane GAUBERTI

Secrétaire Général de la CGT au CHU de Nice

 
Mail : gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> GRATUITE DES AUTOROUTES VINCI POUR LES AGENTS HOSPITALIERS, EHPAD ET SOIGNANTS

Qui peut concrètement profiter de cette offre, quelles sont les modalités d’attribution ?

Toute personne travaillant en établissements de soins pouvant le justifier : Votre carte professionnelle, ou attestation de déplacement de votre employeur suffit.

Comment en bénéficier ?

Vous êtes abonnés et disposez d’un badge d’accès autoroute (télépéage).

Connectez-vous sur votre espace abonné, et contactez pour faire la demande de gratuité par mail en joignant votre justificatif, comme ci-après :

1- Connection au Compte abonné 

2- Contact & Messagerie 

3- Ecrire un message 

4- clic sur  » Vous avez une question ou une modification liée à votre abonnement ou le suivi d’une commande ? »

5- clic sur « vous avez une question sur votre facture ? »

6- clic sur « télécharger « 

7- fournir attestation employeur dûment signée et tamponnée avec les dates valides. 

8- écrire que vous êtes bien employé d’Ehpad où hôpitaux et que vous demandez à bénéficier de la gratuité du péage. 

9- envoyer

Vous n’êtes pas abonnés

Gardez tous vos justificatifs de paiement au péage et connectez-vous sur le site Vinci autoroute pour faire les demandes de remboursement via le formulaire de contact : https://relation-clients.vinci-autoroutes.com/.

Ecrire que vous êtes bien employé d’Ehpad où hôpitaux et que vous demandez à bénéficier de la gratuité du péage

N’oubliez pas de joindre votre justificatif professionnel signé et daté.

Fraternellement.

Stéphane GAUBERTI

Secrétaire Général de la CGT au CHU de Nice

Mail : gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> LA CGT DU CHU DE NICE ÉCRIT AU MINISTRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ

NOUS DEMANDONS LA PRIME DE 1500€ POUR TOUS LES PERSONNELS DU CHU DE NICE

LE 12 MARS DERNIER, MACRON DANS SON DISCOURS DEMANDAIT AU PERSONNEL HOSPITALIER DE « CONTINUER A FAIRE DES SACRIFICES ».

Ce sacrifice repose sur une large majorité de femmes : elles sont 90% chez les aides-soignantes, 87 % chez les infirmières, nombreuses aussi dans les autres métiers comme chez les ASHQ, les manips radio, les administratifs, les techniques, les ouvriers et bien d’autres métiers de l’hôpital encore…

Ces métiers à forte prédominance féminine font qu’à l’hôpital,que nous soyons des hommes ou des femmes

nos salaires sont misérables….

CE SACRIFICE C’EST A NOUS TOUS

QU’ON LE DEMANDE !

CE SONT NOUS, LES FEMMES ET LES HOMMES DE CE PAYS, QUI CONTINUONS A FAIRE MARCHER LA MACHINE ÉCONOMIQUE A N’IMPORTE QUEL PRIX !

NE NOUS LEURRONS PAS SI NOUS NE FAISONS RIEN, SI NOUS NE NOUS RÉVOLTONS PAS, SI NOUS NE NOUS MOBILISONS PAS, LA CRISE PASSÉE NOUS N’OBTIENDRONS QUE DU MÉPRIS LORSQUE LES PUISSANTS N’AURONT PLUS PEUR D’ATTRAPER LA GRIPPE.

Preuve en est cette prime scandaleuse qui divise une fois de plus les personnels, les catégories, les régions….. Certains auront droit à 1 500€, d’autres 500€ mais de qui se moque-t-on ?!?

Pour la CGT, ce n’est pas d’une prime dont on a besoin meme si elle permettra a certains de mettre « du beurre dans les epinards » mais d’une veritable reconnaissance salariale par

L’AUGMENTATION SIGNIFICATIVE DU POINT D’INDICE A HAUTEUR DE

300€ NET PAR MOIS

POUR TOUTES ET TOUS POUR COMMENCER !

NOUS REVENDIQUONS ÉGALEMENT UNE REFONTE DES GRILLES DE CARRIÈRE PERMETTANT UNE VÉRITABLE RECONNAISSANCE DE NOTRE VALEUR PROFESSIONNELLE ET LE DOUBLEMENT DE NOTRE SALAIRE ENTRE LE DÉBUT ET LA FIN DE NOTRE ACTIVITÉ.

C’EST TOUT LE SENS DU COURRIER QUE LA CGT DU CHU DE NICE ADRESSE CE JOUR AU MINISTRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ.

NOUS NE SOMMES PAS SEULEMENT DES HÉROS OU DES GUERRIERS QUE L’ON APPLAUDIT !

NOUS NE DEMANDONS NI L’AUMÔNE NI LA CHARITÉ, NOUS VOULONS ÊTRE CONSIDÉRÉS ET JUSTEMENT REMUNERES

NOUS DEMANDONS L’ARRÊT DE LA DIVISION DES PERSONNELS  ET LA SATISFACTION DES REVENDICATIONS DU SECTEUR DE LA SANTE

Courrier au Ministre des solidarités et de la santé

Fraternellement.

Stéphane GAUBERTI

Secrétaire Général de la CGT au CHU de Nice

CGT Archet : 35563  – CGT Cimiez : 34473 – CGT Pasteur : 33459/37661  
Mail : gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> LA PRIME DE LA PEUR

Le gouvernement méprise une fois de trop le personnel hospitalier, c’est clair !!!

Il nous refait le coup de la prime comme l’an dernier lors du mouvement des personnels des urgences…

Cette prime est totalement inégalitaire et divise une fois de plus l’ensemble des hospitaliers et les régions !!!

LA CGT NE DEMANDE PAS DE PRIMES MAIS :

  • Une augmentation de salaires de 300€ pour tous et Basta !!! on ne discute plus,
  • Que le paiement des heures supplémentaires soit réellement effectif et non un « leurre »,
  • Une revalorisation des grilles des carrières,
  • L’arrêt des fermetures de lits,
  • Des embauches de personnels de tout grade,
  • Du matériel en nombre suffisant
  • L’arrêt immédiat du « Turn over » jour nuit et la polyvalence à outrance des personnels…

Nous ne voulons pas d’une aumône pour nous remercier de notre engagement, mais une véritable reconnaissance de nos qualifications et compétences.

Cela passe par une augmentation visible sur la fiche de paye, non pas seulement au mois de mai mais pour tous les mois de l’année.

Cependant au regard de la faiblesse des salaires des personnels hospitaliers due au gel du point d’indice (10 ans)

une prime ponctuelle est toujours bonne à prendre et permettra à beaucoup de payer des factures en retard ou de réaliser des achats prévus et repoussés faute de moyens.

La CGT du CHU de Nice demande qu’elle soit dans tous les cas attribuée à tout le personnel de l’Hôpital dans son ensemble et à sa plus forte valeur (1500€) !!!

C’est toute une chaine humaine multi professionnelle constituée de la filière médicale, paramédicale, logistique, ouvrière et administrative qui contribue à faire fonctionner les établissements.

La CGT rappelle à la Direction que le préavis de grève local reconductible court toujours !!!

Dès la levée du plan blanc La CGT appellera le personnel à se mobiliser car nous ne voulons pas seulement des applaudissements même s’ils nous font chaud au cœur

mais des moyens pour embaucher, augmenter les salaires et stopper les plans de « restructurations » qui se traduisent par des centaines de fermetures de lits, de services et d’hôpitaux.

NOUS N’OUBLIERONS PAS, NOUS N’OUBLIERONS RIEN !!!

Bien fraternellement

Stéphane GAUBERTI

Secrétaire Général de la CGT au CHU de Nice

Tél : 04 92 03 44 73 (poste 34473)  
Mail : gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> LES LOCAUX SYNDICAUX SONT OUVERTS

23/10/2020
> VICTOIRE DE LA CGT FACE AU MINISTRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS - CGT CHU DE NICE

Protocole « Carrières et Rémunérations » du personnel non médical : Suite au référé liberté déposé cette semaine, la Fédération Santé et Action Sociale a obtenu gain de cause face au ... See more

19/10/2020
> ACCOMPAGNEMENT ET MODALITÉS RH SUITE AUX INTEMPÉRIES DE LA TEMPÊTE ALEX - CGT CHU DE NICE

LA CGT INTERPELLE LA DRH SUITE A LA PARUTION DE LA NOTE D’INFO Note d’info : modalités RH « intemperies » Il est inadmissible que les agents ne pouvant se rendre sur leur lieu de travail ... See more

17/10/2020
CGT Confédération Générale du Travail

Je suis contre le forfait urgence
Je demande qu'il soit retiré du projet de financement de la Sécurité sociale
🔽🔽🔽🔽🖋
https://bit.ly/33ZM95a

08/10/2020

LUTTE DES SERVICES TECHNIQUES DES 1ères VICTOIRES QUI DOIVENT EN APPELER D’AUTRES. lire le tract: https://www.cgt-chudenice.fr/2020/10/08/lutte-des-services-techniques/

06/10/2020

CATASTROPHE CLIMATIQUE – CHSCT CENTRAL DU 06 OCTOBRE 2020 DÉDIÉ AUX INTEMPÉRIES DE LA TEMPÊTE ALEX SUBIE DANS LES VALLÉES DU DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES - ... See more

05/10/2020
> LE CHSCT CENTRAL MODIFIE SON ORDRE DU JOUR AU VU DES EVENEMENTS CATASTROPHIQUES DES VALLÉES​ - CGT CHU DE NICE

La CGT vient d’être reçue par la Directrice des Ressources Humaines (Présidente du CHSCT Central). Au vu de l’urgence, la CGT a obtenu la tenue d’un CHSCT « spécial catastrophe ... See more

28/09/2020
> PLAN BLANC: ATTENTION PERSONNELS A BOUT DE SOUFFLE ! - CGT CHU DE NICE

L’ADMINISTRATION ET LE MINISTÈRE DOIVENT DEBLOQUER DES MOYENS Quatre mois sont passés depuis la 1ère vague COVID. Ce temps aurait dû servir à se préparer à une seconde vague qui faisait ... See more

25/09/2020
Cgt Archet

À lire et à diffuser sans modération !
Nous avons des devoirs mais nous avons aussi des droits ✊

18/09/2020
Manifestation à NICE le 17 septembre 2020

Reportage France 3 cote d'azur sur la manifestation du 17 septembre 2020 à NICE

« 1 of 31 »
Lire la suite

> RÉUNION TELEPHONIQUE DU 09 AVRIL 2020 AVEC LA DRH

POINT EPIDEMIOLOGIQUE ET QUESTIONS DIVERSES

Point épidémiologique au CHU de NICE

Réa COVID :

    • 15/17 Lits à PASTEUR 2
    • 9/10 Lits ARCHET 1
    • 4/6 Lits à PASTEUR 1
    • 2/10 Lits en SSPI Archet

Hors Réa :

    • 14 /20 au 5ème B (Archet 1)
    • 6/9 en pneumo (Pasteur)
    • 7 en Chirurgie Thoracique (Pasteur)
    • 8 au 3èmeB (Archet 1)
    • 10 au 3ème ouest à Pasteur 2
    • 12/16 au C3 Cimiez
    • 11/16 au Soins Intensifs COVID à Pasteur 2
    • 2/11 en Psychiatrie

A ce jour au CHU :

27 agents positifs (3 à confirmer, en attente de 14 retours de test – dépistage des soignants en EHPAD car une patiente positive).

Réponses aux diverses questions :

DISTRIBUTION DES MASQUES

Nous avons soulevé la problématique de distribution des masques sur les secteurs où les personnels démarrent à 8h alors que la distribution ne commence qu’à 8h45.

La Direction s’est engagée à trouver un autre moyen pour fournir les masques aux agents (une piste est à l’étude afin qu’ils puissent les récupérer la veille de leur prise de fonction).

Suite à la demande des agents de l’UTSL, nous avons eu confirmation qu’ils pourront récupérer leur masque aux endroits dédiés sur chaque site.

Concernant les masques, la CGT a maintenu sa demande que plusieurs par jour soient alloués à tous les personnels.

Rappel : au CHSCT Central du 07.04.2020, des consignes ont été données aux encadrements pour faciliter la mise à disposition des masques aux équipes de nuit.

CONCERNANT L’UNV SOINS INTENSIFS,

au vu de l’augmentation d’activité, les équipes vont être renforcées. Sur l’hospitalisation traditionnelle, l’organisation est harmonisée avec la présence d’une IDE et d’une AS.

SECRÉTARIAT DE MÉDECINE NUCLÉAIRE

Concernant les problèmes de fonctionnement au niveau du secrétariat médical de la Médecine Nucléaire Archet 1, la CGT a demandé que les positionnements de chaque agent soit reprécisé.

La Direction s’est engagée à rappeler les règles à suivre à l’ensemble des encadrements médicaux et aux cadres administratifs de pôle par une note d’information.

NAVETTE ENTRE PASTEUR 1 ET PASTEUR 2

Pour information, un recrutement est prévu pour assurer la navette entre Pasteur 1 et Pasteur 2.

LES CONGÉS ANNUELS

Concernant les congés annuels, tous les congés qui ont été posés avant le plan blanc sont maintenus, sauf continuité de service.

TESTS RAPIDES :

Ils seront peut-être disponibles fin avril mais sans certitude. Les tests sérologiques  seront effectués en priorité pour nos professionnels.

La CGT déplore ce retard de dépistage qui pourrait être fait avec les tests rapides et mettre les agents, leurs familles et les patients en sécurité.

Encore une fois, le Gouvernement n’est pas à la hauteur face à cette crise sanitaire.

Un prochain temps d’échange est prévu mardi prochain.

Fraternellement.

Stéphane GAUBERTI

Secrétaire Général de la CGT au CHU de Nice

Mail : gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite
1 2
%d blogueurs aiment cette page :