> PRIME DE RISQUE DES URGENCES: LE NOMBRE DE PERSONNELS CONCERNÉS VA ÊTRE ÉLARGI…

Les élus CGT au conseil supérieur de la fonction publique hospitalière ont porté les revendications des salariés de tous les hôpitaux de France sur la question de l’élargissement de la prime

La ministre s’est engagée à retenir la notion «  d’exercice principal » et non plus «  exclusif » pour toucher l’indemnité forfaitaire de risque aux urgences.

Elle a reconnu que la rédaction du décret avait été quelque peu rapide. Elle s’est donc engagée à faire en sorte que l’attribution de cette prime de risque concerne non plus les agents opérant aux urgences en permanence et donc uniquement « à titre exclusif » mais, plus globalement, ceux y travaillant «  à titre principal ».

Concernant les assistants de régulation médicale, écartés du texte initial, ils/elles pourraient percevoir une prime équivalente en considération des contraintes et violences qu’ils/elles subissent.

Face à cette injustice les vannes pourraient s’ouvrir et l’indemnité pourrait être octroyée à des personnels qui jusqu’à présent ne pouvaient y prétendre.

MOBILISONS-NOUS ! LA LUTTE PAIE

TOUS ENSEMBLE, ON VA GAGNER !!!

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire Général de la CGT au CHU de Nice
Tél : 04 92 03 44 73 (poste 34473)  
Mail : gauberti.s@chu-nice.fr

Related posts

%d blogueurs aiment cette page :