> REFORME DES RETRAITES: 5EME ROUND LE 16 FÉVRIER … A PARTIR DU 7 MARS, LE PAYS A L’ARRÊT

Parcours de la manifestation: Théâtre de verdure – Av de Verdun – Av Jean Médecin – Bd Victor Hugo – Bd Gambetta – Promenade des Anglais – Théâtre de verdure

Début janvier, Élisabeth Borne a présenté les grands axes de la réforme des retraites qui est actuellement débattue à l’Assemblée Nationale, alors que des milliers de personnes sont dans la rue depuis le début du mouvement.

Cette réforme s’avère encore plus brutale que ne le laissent entendre les différentes déclarations dans les médias. Au recul de l’âge s’ajoute une accélération de la durée de cotisations pour espérer une retraite complète.
Rien sur l’égalité femmes/hommes, rien sur la pénibilité, et des prétendues mesures sociales en trompe l’œil et sans commune mesure avec les régressions sociales qu’entrainerait l’application de ce projet.

Dès le début, la CGT s’est engagée pour exiger le retrait immédiat de cette réforme, elle a poursuivi les appels à la mobilisation dans le cadre de l’intersyndicale. Maintenant, nous devons prouver que le soutien de l’opinion publique ne faiblit pas et donc fortement nous mobiliser le 16 février prochain pour que notre détermination apporte la victoire !

La CGT propose les revendications suivantes dans le cadre d’une nouvelle réforme juste et solidaire:

retour à un départ à 60 ans,

pension minimum au niveau d’un SMIC à 2 000 €,

 prise en compte des années d’études et/ou de recherche d’emploi

 indexation des pensions sur les salaires

► reconnaissance de la pénibilité des métiers de la Santé et de l’Action Sociale (public comme privé) avec une bonification d’un trimestre tous les ans permettant un départ à 55 ans avec une retraite pleine

Avec de nouveaux financements :

  • fin des exonérations de cotisations sociales (plus de 150 milliards par an « offerts » au patronat)
  • hausse du taux de cotisation modulé suivant la plus-value réalisée par l’entreprise
  • hausse des salaires et égalité professionnelle femmes-hommes permettant une augmentation des cotisations sociales, …

Les huit organisations syndicales de salarié·e·s se sont réunies et ont lancé une pétition à signer en ligne : La réforme à 64 ans, c’est non !

Signez la pétition en ligne

Analyse et propositions de la CGT

La retraite expliquée de A à Z

Depuis le 19 janvier, plus de 2,8 millions de salarié·e·s, agent·e·s, jeunes, retraité·e·s se sont mobilisé·e·s et ont manifesté contre cette réforme.

Notre Fédération n’est pas en reste ! Elle appelle donc à la mobilisation générale par l’organisation d’assemblées générales, des appels à la grève y compris reconductible partout où cela est possible.

Ça doit continuer, s’amplifier pour arriver après le 16 février vers le blocage du pays à compter du 7 mars prochain.

Print Friendly, PDF & Email

Related posts