> GIPA 2022

Garantie Individuelle de Pouvoir d’Achat

Le décret modifié et l’arrêté permettant le versement de la GIPA (Garantie Individuelle de Pouvoir d’Achat) en 2019 ont été publiés le 2 août 2022.

Pour rappel, la GIPA peut être attribuée :
►aux fonctionnaires, magistrats, militaires ou personnels des cultes d’Alsace et Moselle, rémunérés sur un emploi public pendant au moins trois ans sur la période de référence (entre le 31/12/2017 et le 31/12/2021) ;
►aux agents publics non titulaires recrutés en CDD et employés de manière continue sur la période de référence par le même employeur public ou en CDI, et rémunérés par référence expresse à un indice.

Le calculateur ci-dessous vous permet de savoir si vous avez droit à la GIPA au titre de 2022, pour une période de référence de quatre années, 2018 à 2021, et d’en calculer le montant.

Il vous suffit d’indiquer votre indice de rémunération détenu au 31 décembre 2017, puis celui détenu au 31 décembre 2021, dans les cases jaunes. Le calcul se fera automatiquement.

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> L’ÉTÉ N’ARRÊTE PAS LA CGT !!!

Après le 1 Août sur le parvis de Pasteur
le 4 Août une alerte à la population sur la ville de Nice
Aujourd’hui le 8 Août devant l’Hôpital de cimiez pour dénoncer
la situation du secteur Gérontologique.

Fermeture de plus de 100 lits (SSR, EHPAD, USLD…)
Sous effectifs dans tous les grades et les métiers
Épuisement professionnel et arrêts maladie en masse
L’accueil de la population âgées menacée
L’avenir du site de Cimiez en question

Dans un département ou presque un quart de la population est âgée de plus de 65 ans, l’Hôpital de Cimiez ne fait pas exception aux difficultés d’accueil des personnes âgées.
Dans les EHPAD publics, privés, associatifs, rien ne va plus aussi,
les résidents sont là!! mais plus de personnel soignant en nombre suffisant.
Les personnels diplômés déjà en sous nombre depuis des années,
soumis au bas salaire, au travail pénible, à la perte de sens au travail
fuient vers d’autres horizons….
La CGT appelle d’ores et déjà à une grande journée de mobilisation
de la santé et de l’action sociale

RDV LE 22 SEPTEMBRE 2022

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> RÉPONSE DE LA CGT SUITE AU MAIL (CI-DESSOUS) DU DIRECTEUR GÉNÉRAL CONCERNANT SON DÉPART

COURAGE FUYONS !

 Le Directeur Général du CHU de Nice, en pleine crise de l’Hôpital Public quitte le navire pour répondre à l’appel des sirènes du privé. Une fois de plus, il affiche un mépris total envers le personnel hospitalier en l’annonçant à la presse locale et en souhaitant
« un bel été » par voie de mail général à tous les agents du CHU!
Qu’attendre de plus d’un fossoyeur de l’hôpital Public ?
N’oublions pas que c’est ce même Directeur qui a participé avec « la loi BACHELOT » en 2003 à la mise en place de la T2A, mettant à mort l’Hôpital Public avec une gestion d’entreprise nous conduisant à l’asphyxie !!! 

La réalité aujourd’hui au CHU de Nice c’est :

·          La fermeture de plus de 230 lits provoquant un manque de lits d’aval aggravant l’engorgement des urgences

·          Une fuite des personnels avec des centaines de postes vacants notamment d’IDE

·          La fuite de médecins (chirurgiens, anesthésistes…)

·          Une gestion des personnels par la terreur avec des entretiens disciplinaires pour tout et n’importe quoi conduisant souvent à des conseils de discipline

·          Des conditions de travail et de vie personnelle déplorables pour les agents (alternance jour/nuit, polyvalence, perte de sens au travail…)

Et comme si ça ne suffisait pas, l’application des mesures de la « mission FLASH » du gouvernement, comme un bon petit soldat !

La CGT du CHU de Nice le dit clairement, le Directeur Général n’a pas pris la mesure de la situation des urgences qui est devenue alarmante, compte tenu du nombre important de passages durant la période estivale.

Pour exemple le 11 juillet 2022, un afflux massif d’usagers au niveau des urgences a obligé le Directeur Général en lien avec l’ARS, de mettre en place une cellule de crise. La sécurité des patients et des professionnels n’étant plus assurée, un délestage vers d’autres établissements privés a été activé durant cinq heures. Cette situation est uniquement due au manque de lits d’aval ainsi que par le manque des personnels médicaux et paramédicaux.

La CGT n’a eu de cesse de dénoncer toutes ces difficultés depuis de nombreuses années, mais le Directeur Général préfère communiquer sur ses objectifs plutôt que d’agir pour sauver l’Hôpital Public !!!

Et c’est en ce sens, que le Directeur Général a fait dernièrement un communiqué de presse (encore un) invitant les patients qui ne relèveraient pas de l’urgence à ne pas s’y rendre. Mais plutôt de se diriger vers un médecin généraliste. Ce qui est scandaleux connaissant la pénurie de médecins de ville.

Une fois de plus, ce n’est que de la politique de communication !!!

Le Directeur Général a géré avec incurie la crise sanitaire liée au COVID.  Durant ces deux ans, les agents comme des pions sur un échiquier, ont dû pallier les manques humains en devant s’adapter aux nouveaux protocoles liés au COVID. Cette période inédite et anxiogène a eu pour conséquences un épuisement professionnel toujours présent. Pour autant, le Directeur Général n’a pas appris de ses erreurs et n’a pas pris la mesure des conséquences inévitables sur les hospitaliers. Certains de ces personnels ayant même été qualifiés de « non essentiels » au moment de la répartition de la prime COVID. Ces conditions délétères ne permettent pas de fidéliser les personnels hospitaliers qui fuient l’Hôpital Public, dégoûtés par cette maltraitance institutionnelle les conduisant à changer de métier.

A toutes ces difficultés, le Directeur Général a trouvé une solution miracle : la création d’unenouvelle identité de marque du CHU de NICE ».

 Son objectif :

– Nous rendre heureux et fiers de venir travailler au sein de notre établissement,

– Promettre à la population et aux patients de recevoir des soins d’excellence. »

Les enjeux:

–          L’attractivité

–          Avoir un sentiment d’appartenance

–          Avoir l’ambition de porter les valeurs et les différences du CHU.

Mais de qui se moque-t-on ??!

Pensez-vous Monsieur le Directeur Général qu’un changement de LOGO aura les mêmes effets qu’une baguette magique ?!

Il y a longtemps que les hospitaliers ont cessé de croire en votre politique complétement déconnectée de la réalité.

Alors Monsieur le Directeur vous pouvez partir ! Vous ne nous manquerez pas !

 

En revanche, nos collègues nous manquent !  La perte de sens au travail et la gestion inhumaine les a fait fuir.

Vous avez participé à la destruction de l’Hôpital Public et plus particulièrement à celle du CHU de NICE en appliquant les injonctions délétères des gouvernements successifs.

C’est pourquoi, la CGT à son tour, ne vous souhaite pas

« Un bel été » !

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite
%d blogueurs aiment cette page :