> PROTOCOLE SEGUR: Beaucoup de blabla pour peu d’avancées

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> OUVERTURE DE LA COMMISSION DE MISE EN STAGE SUR TITRES DES PERSONNELS MEDICO-TECHNIQUES, TECHNIQUES ET SOCIO-EDUCATIFS 2021

► 7 postes: Manipulateur en électroradiologie médicale

► 6 postes: Technicien de laboratoire médical

► 1 poste: Assistant socio-éducatif

► 2 postes : Educateur de jeunes enfants

► 2 postes: Conducteur ambulancier

La date limite d’inscription de ce concours est fixée au 4 juin 2021.

Télécharger le dossier d’inscription ci dessous:

Ce dossier doit être retourné uniquement par messagerie électronique en format PDF :

drh.concours-candidatures@chu-nice.fr

AU PLUS TARD LE 4 JUIN 2021
Les dossiers qui seront envoyés après le 04/06/2021 ne seront pas acceptés.
Le professionnel ne sera pas relancé en cas de dossier incomplet

Les modalités d’inscription sont précisées dans la note d’information.

Télécharger la note d’information:

La note est également diffusée sur l’intranet et l’extranet du CHUN accessibles sur les sites ci-dessous.

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> OUVERTURE DE LA COMMISSION DE MISE EN STAGE SUR TITRES DES PERSONNELS SOIGNANTS ET DE REEDUCATION 2021

► 90 postes: IDE en soins généraux et spécialisés 1er grade

► 3 postes: IDE en soins généraux et spécialisés 2ème grade spécialité puériculture

► 50 postes: Aide soignant

► 3 postes: Auxiliaire de puériculture

► 10 postes: Masseur-kinésithérapeute

► 1 poste: Ergothérapeute

► 2 postes: Orthophoniste

► 1 poste: Orthoptiste

► 1 poste: Diététicien

La date limite d’inscription de ce concours est fixée au 4 juin 2021.

Télécharger le dossier d’inscription ci dessous:

Ce dossier doit être retourné uniquement par messagerie électronique en format PDF :

drh.concours-candidatures@chu-nice.fr

AU PLUS TARD LE 4 JUIN 2021

Les dossiers qui seront envoyés après le 04/06/2021 ne seront pas acceptés.
Le professionnel ne sera pas relancé en cas de dossier incomplet

Les modalités d’inscription sont précisées dans la note d’information.

Télécharger la note d’information:

La note est également diffusée sur l’intranet et l’extranet du CHUN accessibles sur les sites ci-dessous.

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> CATÉGORIES A ET B – SPÉCIAL MÉDECINS INGÉNIEURS CADRES ET TECHNICIENS

UGICT - UFMICT

Aujourd’hui, les services publics ne vivent que par l’engagement et l’implication des fonctionnaires. Alors que nous avons choisi de travailler au service de l’intérêt général, nous sommes de plus en plus confronté.e.s à une perte de sens de notre travail et à l’impossibilité d’effectuer nos missions du fait des réductions budgétaires, des injonctions contradictoires (« faire plus avec moins »…) et des directives contraires à notre éthique professionnelle.

LE CONSTAT DE LA CGT : LES AGENTS A ET B TOUJOURS DE PLUS EN PLUS MALMENÉS !
L’encadrement est en première ligne des réformes successives, sommé de mettre en œuvre les politiques d’austérité. Comme l’ont révélé les deux baromètres de l’UGICT-CGT sur les attentes et opinions des cadres, ingénieurs et des techniciens réalisé par Viavoice en 2018, les conditions de travail des fonctionnaires de catégorie A et B se dégradent chaque année un peu plus et le niveau d’insatisfaction dépasse largement celui du secteur privé.

Plus de la moitié des agents de catégorie B effectuent des semaines de plus de 40 heures de travail et pour 40 % de celles et ceux qui en réalisent, elles ne sont ni payées ni indemnisées. 50 %des agents de catégorie B estiment ne pas pouvoir réaliser un travail de qualité.

Quand, pour une large majorité, les agents de catégories A et B ont choisi ce métier pour se placer au service de l’intérêt général, ces chiffres permettent de mesurer les graves dérives liées aux politiques d’austérité et à la mise en place du New Public Management.

Arrivent en tête :

Le niveau de rémunération considéré par 70 % des cadres dans la fonction publique comme étant en décalage avec leur implication (contre 53 % dans le privé) ;

la charge de travail, qui augmente pour 64 % des cadres de la fonction publique, avec 76 % d’entre eux qui disent travailler durant les jours de repos (contre 53 % dans le privé).

Les cadres fonctionnaires sont 83 % à considérer ne pas être associés aux choix stratégiques, et 58 % à estimer que régulièrement les choix et pratiques de leur administration entrent en contradiction avec leur éthique professionnelle.

Pour les agents de catégorie B, 72 % considèrent que leur rémunération n’est pas en adéquation avec leur implication et leur charge de travail. Seuls 25 % d’entre eux estiment avoir une évolution professionnelle à l’issue de leur formation professionnelle.

Les catégories A et B se mobilisent au sein de la CGT contre les politiques d’austérité et pour défendre notre modèle de service public.

RECONNAISSANCE DE NOTRE TRAVAIL 
MOYENS POUR EXERCER NOS MISSIONS ET QUALIFICATIONS

➜ SÉCURISER

✔ La défense du statut des fonctionnaires et l’abandon du projet de recrutement de cadres dans la Fonction publique par le biais de CDI de droit privé ;

✔ Des créations d’emploi statutaires et l’arrêt du plan de suppression de 120 000 postes de fonctionnaires

➜ PROTÉGER

✔ Le maintien et le renforcement de nos systèmes de retraite ;

✔ L’abrogation du jour de carence ;

✔ La revalorisation des carrières, la revalorisation des filières et des corps à prédominance féminine afin d’appliquer le principe : « un salaire égal pour un travail de valeur égale » ;

✔ Le droit à la déconnexion ;

✔ La garantie accordée aux cadres d’exercer un droit d’alerte

Les sites Internet de l’UGICT et de l’UFMICT

➜ REVALORISER

✔ L’augmentation des salaires par une forte revalorisation du point d’indice et la reconnaissance des qualifications par la refonte des grilles indiciaires, sur la base de la revendication CGT smic à 1800 € brut ;

✔ La reconnaissance du travail effectué par un véritable déroulement de carrière(doublement du salaire entre le début et la fin de carrière) ;

✔ La reconnaissance et le paiement pour les cadres des heures supplémentaires effectuées et la fin de l’écrêtement pour les agents de catégorie B.

➜ ÉVOLUER

✔ Les moyens nécessaires à la formation professionnelle : 10% du temps de travail doit être consacré à la formation, qui doit être suivie de progressions de carrière ;

✔ Un management et un accompagnement individualisé permettant de répondre aux aspirations d’évolution et de mobilité professionnelle de chacune et chacun ;

✔ L’ouverture d’un réel débat sur les missions de services publics pour répondre aux enjeux de société (vieillissement, égalité F/H, continuité territoriale, révolution numérique, environnement…) et construire un projet de société commun garant du progrès social ;

✔ La fin de l’utilisation et de l’enseignement du New Public Management dans les écoles du service public, mise en œuvre d’un management alternatif tel que le défend l’UGICT.

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> 1 MAI 2021 A NICE

POUR S'EN SORTIR, IL FAUT SORTIR

Alors , sortons toutes et tous, ensemble dans la rue, partout en France

A Nice la Manifestation aura lieu à 14H ,  au départ du Jardin Albert 1er, nous longerons la Promenade des anglais, nous passerons devant le Château, puis par le Quai des états-unisRuba capéule PortCassini, par la Place Garibaldi pour aller esplanade de la Bourgada face à  l’Entrée des Artistes du Théâtre de NICE.
       
Nous finirons cette belle journée de mobilisation en musique avec un grand Concert sur l’esplanade en soutien  aux occupants du Théâtre National de NICE, en lutte depuis le 15 mars, répondant à l’Appel de l’Odéon du 4 mars 2021!

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> LA PRECARITE N’EST PAS UN PROJET

SALARIES – INTERMITTENTS – PRIVE-ES D’EMPLOI – ÉTUDIANTS >>> DES COMBATS A MENER ENSEMBLE​

Ce début de printemps s’annonce socialement marqué par de nombreuses luttes professionnelles et sectorielles. 

Dans le même temps alors que le gouvernement ne prend toujours pas en compte l’absolue nécessité d’améliorer notre système de santé et les services publics, les seules mesures prises par l’exécutif vont dans le sens de la diminution des droits  pour les salariés et notamment pour les plus précaires, et vers la remise en cause des libertés et garanties collectives.

Alors qu’aucune date n’est envisagée pour une reprise des activités dites non essentielles, la réforme de l’assurance chômage, elle,  sera mise en place dès le 1er Juillet . 
Ce sont des centaines de milliers de salarié.es qui vont basculer un peu plus dans la pauvreté et la précarité 

C’est dans ce contexte que partout en France des précaires, des salarié·es, intermittent·es du spectacle  ont décidé d’occuper des théâtres (plus de 90 à ce jour) pour protester contre cette réforme de l’assurance chômage et pour revendiquer l’amélioration de leurs droits sociaux.

La CGT 06 appelle à faire du vendredi 23 avril,
 une journée de mobilisation contre cette réforme

Un exemple actuel et concret : Notre pays est mis à genoux depuis plus d’un an. La COVID n’est pas la seule responsable de cette situation. Notre capacité de résistance face à ce virus serait plus forte si nous ne manquions pas de lits dans les hôpitaux publics, si nous avions une véritable politique publique du médicament accompagnée d’une industrie capable de fournir les vaccins en nombre suffisant. La CGT appelle à un printemps des luttes : Il est temps que l’argent produit par le travail serve à construire une société où il fait bon vivre. Après le 23 avril, rendez-vous le 1er mai !

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> PANNE INFORMATIQUE MAJEURE SUR PASTEUR – UN RISQUE NON NÉGLIGEABLE – DES CONDITIONS DE TRAVAIL DÉGRADÉES

Alors que le weekend a été impacté par une panne informatique de grande ampleur sur le site de Pasteur, la CGT demande à être informée sur la nature ainsi que sur les conséquences de la gravité de la panne et que soit rapidement évalué le risque d’une organisation de plus en plus informatisée dans nos procédures de travail.

La situation rencontrée permet de mettre en perspective une dégradation des conditions de travail des personnels (déjà forte en période COVID) avec les outils du système d’information ainsi que la téléphonie mais pose également la question de la perte de chance pour les patients.

Certes les équipes de la DINSI ont réagi avec professionnalisme le plus rapidement possible pour résoudre la panne, nous saluons leur réactivité, mais reste en suspens l’impact non négligeable des mesures dégradées sur les autres équipes et la possibilité des agents en poste à faire face aux situations de ce type.

Le stress généré et les réorganisations pour assurer les soins augmentent considérablement les risques psychosociaux.

Inutile de dire que nous n’avions pas besoin de ça en ce moment …

Quand des informations erronées circulent…

De plus, des informations de cyber attaque, de réorientation de patients… ont circulé rapidement rajoutant une couche supplémentaire sur la compréhension de cet évènement. Les journalistes friands de scoop posent des hypothèses non vérifiables, pour le moment, qui peuvent mettre une pression sur des équipes déjà fortement mobilisées.

Les cybers attaques défrayent les chroniques, c’est dans l’air du temps, et effectivement ce « nouveau » risque doit être évalué avec sérieux sans pour autant en faire un préalable à … une panne matérielle ?

Nous avons besoin de bonnes informations

Sur le terrain cela se traduit par :

Un annuaire fonctionnel des services et mis à jour régulièrement surtout en ce qui concerne les numéros d’urgence. La CGT rappelle que le sujet a déjà était abordé en instance et elle demande que soit remis un exemplaire papier aux services chaque année.

Le service de communication du CHU doit intervenir sur place ainsi qu’auprès de la presse lors de problèmes graves ce qui permettrait d’éviter les bruits qui courent. La CGT rappelle que tous les professionnels ne sont pas rivés sur leur boite mail pour être informés surtout dans le cas ou … plus rien ne fonctionne !

La convocation du CHSCT Central réunie en CHSCT Supplémentaire pour avoir les informations nécessaires à l’évaluation de la situation après que le système d’information est fait son propre retour d’expérience.

En conclusion, les crises successives ont des conséquences sur les agents du CHU de Nice et font ressortir des dysfonctionnements et des risques majeurs sur les organisations de travail et sur la qualité du travail.

Pour la CGT, il est grand temps que l’administration s’en préoccupe.

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> COLLECTE DE DONS POUR LES ÉTUDIANTS – MERCI AUX HOSPITALIERS

La CGT du CHU de Nice et l’union locale CGT de Nice tiennent à remercier les hospitaliers des hôpitaux de l’Archet, Cimiez et Pasteur pour leur générosité dans la collecte des dons pour les étudiants en difficulté.

Les colis seront reconditionnés en lots par les camarades de l’UL de Nice et seront reconditionnés avec l’aide de l’épicerie solidaire du CROUS de Nice qui se chargera de les distribuer aux étudiants

LA CGT EST PORTEUSE DE VALEURS D’ENTRAIDE,
DE SOLIDARITÉ ET DE FRATERNITÉ

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> L’ORDRE NATIONAL INFIRMIER ÉPINGLÉ PAR LA COUR DES COMPTES

► La Cour des comptes, dans un référé adressé au ministre des Solidarités et de la Santé le 22 janvier 2021, fait le constat que seul.e.s moins de 52% des 722 000 infirmier.e.s sont inscrit.e.s à l’Ordre National des Infirmier.e.s (ONI).
► Sur les 52 % inscrit.e.s, 96% d’infirmier.e.s libéraux ont été contraint.e.s d’adhérer, faute de se voir rembourser leurs actes par l’assurance maladie. Contrainte étendue par des employeurs peu scrupuleux aux jeunes diplômé.e.s sommé.e.s de s’inscrire à l’Ordre Infirmier pour exercer.
► Le refus majoritaire des infirmier.e.s de s’inscrire à cet organisme de droit privé préfigurait des coupes budgétaires de fonctionnaires dédiés à l’enregistrement du diplôme professionnel

La CGT n’a jamais caché son opposition aux Ordres professionnels.


Malgré l’obligation depuis juillet 2018 de transmettre chaque trimestre l’ensemble des coordonnées des infirmier.e.s exerçant dans leur établissement, certains employeurs et non des moindres, adressent des données illisibles.

La Cour des comptes dénonce une confusion entre plainte et signalement (en 2018, 698 plaintes dont 283 ont été transmises aux chambres disciplinaires pour 722 000 infirmier.e.s, sic). Cela démontre que l’existence d’un Ordre professionnel a vocation d’une chambre disciplinaire, alors que pour sa création, un des arguments fallacieux, au regard du chiffre de 283 plaintes pour 722 000 IDE, était d’empêcher un.e infirmier.e sanctionné.e de poursuivre son activité professionnelle.

Ce dont se félicite la CGT est que la profession ne se reconnaît toujours pas dans l’ONI et ne courbe pas l’échine face à un organisme privé qui, 16 ans après sa création, fédère les IDE, pour la plupart sous la contrainte, les héros du quotidien.

Peu communiquant durant la crise sanitaire, l’ONI a laissé les professionnel.le.s être mis.e.s en danger par un manque criant d’équipements, de protections individuelles, de tests, allant maintenant jusqu’à s’allier aux 6 autres Ordres professionnels pour faire pression pour qu’elles/ils se vaccinent contre le Covid-19.

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> SÉLECTION 2021 (EXTERNE) A L’ADMISSION AIDE-SOIGNANT

Uniquement réservé aux personnes postulant de l’extérieur du CHU. Une note d’information sera diffusée prochainement pour les personnels.

Les inscriptions à la sélection sont ouvertes du Lundi 12 Avril au Jeudi 10 Juin 2021.

la notice explicative
2021

l’Annexe 1 : la fiche d’inscription 2021

l’Annexe 2 : Autorisation parentale
pour les candidats mineurs

Attention !!! Aucun dossier d’inscription papier ne pourra vous être remis à l’IFAS.

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite
1 2
%d blogueurs aiment cette page :