> PRIME COVID / LA CGT REÇUE MARDI 19 MAI 2020 A 10H30 PAR LE DIRECTEUR GÉNÉRAL

La CGT n’a pas attendu la parution du texte relatif au versement d’une prime exceptionnelle aux agents des établissements publics de santé pour interpeller les différents interlocuteurs à savoir, Mr le Ministre des solidarités et de la santé Olivier VERAN, Mr le Directeur de l’ARS, Philippe De Mester, Mr le Président du conseil de Surveillance du CHU de Nice, Christian Estrosi, Mr le Directeur Général du CHU de Nice. Charles Guepratte, Mr le Président du Comité médical d’établissement, Thierry Piche.

Il s’agit d’une prime de 500 et 1 500 euros pour les professionnel.le.s des établissements du sanitaire, conditionnée sous réserve de remplir de nombreux critères, comme entre autres : le présentéisme entre deux dates arrêtées, les zones géographiques ainsi que les départements et établissements.

C’est un véritable scandale !!

L’application concrète de ce texte pour les personnels dans les établissements va être une vraie usine à gaz au vu des multiples conditions pour y prétendre. Cela va écarter de fait une grande partie des professionnel.le.s mobilisé.e.s depuis le début de la gestion de la pandémie, qui au passage n’est pas encore finie.

En attendant une vraie revalorisation salariale,
la prime on la prend… mais on l’exige à sa plus forte valeur !!!

Ce seront nos revendications de demain auprès du Directeur Général et de son staff…

La CGT exige l’ouverture de négociations salariales qui aboutissent à des augmentations de salaires, pour les salarié.e.s dans le public et le privé, du sanitaire, du médico-social et du social, qui doivent se traduire notamment par une augmentation généralisée et pérenne du point d’indice.

Nous ne voulons pas de médaille de pacotille, ni de primes inégalitaires non pérennes, pas de dons de jours de congés sous la forme de chèques vacances issus de la solidarité faite sur le dos d’autres salarié.e.s, plus de remerciements ni de belles promesses. Ça suffit, cela devient insupportable pour les personnels d’entendre toutes ces annonces quotidiennes qui ne correspondent pas à leurs demandes.

LA CGT APPELLE A SE MOBILISER TOUS LES MARDIS DANS LES ACTIONS QU’ELLE PROPOSERA, POUR FAIRE ENTENDRE ET FAIRE GAGNER LES LEGITIMES REVENDICATIONS POUR L’AMELIORATION DE LEURS CONDITIONS DE TRAVAIL ET DE VIE, ET DEFENDRE NOTRE SYSTEME DE SANTE ET D’ACTION SOCIALE.

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

04.92.03.44.73

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite
%d blogueurs aiment cette page :