> LA CGT DU CHU DE NICE ÉCRIT AU MINISTRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ

NOUS DEMANDONS LA PRIME DE 1500€ POUR TOUS LES PERSONNELS DU CHU DE NICE

LE 12 MARS DERNIER, MACRON DANS SON DISCOURS DEMANDAIT AU PERSONNEL HOSPITALIER DE « CONTINUER A FAIRE DES SACRIFICES ».

Ce sacrifice repose sur une large majorité de femmes : elles sont 90% chez les aides-soignantes, 87 % chez les infirmières, nombreuses aussi dans les autres métiers comme chez les ASHQ, les manips radio, les administratifs, les techniques, les ouvriers et bien d’autres métiers de l’hôpital encore…

Ces métiers à forte prédominance féminine font qu’à l’hôpital,que nous soyons des hommes ou des femmes

nos salaires sont misérables….

CE SACRIFICE C’EST A NOUS TOUS

QU’ON LE DEMANDE !

CE SONT NOUS, LES FEMMES ET LES HOMMES DE CE PAYS, QUI CONTINUONS A FAIRE MARCHER LA MACHINE ÉCONOMIQUE A N’IMPORTE QUEL PRIX !

NE NOUS LEURRONS PAS SI NOUS NE FAISONS RIEN, SI NOUS NE NOUS RÉVOLTONS PAS, SI NOUS NE NOUS MOBILISONS PAS, LA CRISE PASSÉE NOUS N’OBTIENDRONS QUE DU MÉPRIS LORSQUE LES PUISSANTS N’AURONT PLUS PEUR D’ATTRAPER LA GRIPPE.

Preuve en est cette prime scandaleuse qui divise une fois de plus les personnels, les catégories, les régions….. Certains auront droit à 1 500€, d’autres 500€ mais de qui se moque-t-on ?!?

Pour la CGT, ce n’est pas d’une prime dont on a besoin meme si elle permettra a certains de mettre « du beurre dans les epinards » mais d’une veritable reconnaissance salariale par

L’AUGMENTATION SIGNIFICATIVE DU POINT D’INDICE A HAUTEUR DE

300€ NET PAR MOIS

POUR TOUTES ET TOUS POUR COMMENCER !

NOUS REVENDIQUONS ÉGALEMENT UNE REFONTE DES GRILLES DE CARRIÈRE PERMETTANT UNE VÉRITABLE RECONNAISSANCE DE NOTRE VALEUR PROFESSIONNELLE ET LE DOUBLEMENT DE NOTRE SALAIRE ENTRE LE DÉBUT ET LA FIN DE NOTRE ACTIVITÉ.

C’EST TOUT LE SENS DU COURRIER QUE LA CGT DU CHU DE NICE ADRESSE CE JOUR AU MINISTRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ.

NOUS NE SOMMES PAS SEULEMENT DES HÉROS OU DES GUERRIERS QUE L’ON APPLAUDIT !

NOUS NE DEMANDONS NI L’AUMÔNE NI LA CHARITÉ, NOUS VOULONS ÊTRE CONSIDÉRÉS ET JUSTEMENT REMUNERES

NOUS DEMANDONS L’ARRÊT DE LA DIVISION DES PERSONNELS  ET LA SATISFACTION DES REVENDICATIONS DU SECTEUR DE LA SANTE

Courrier au Ministre des solidarités et de la santé

Fraternellement.

Stéphane GAUBERTI

Secrétaire Général de la CGT au CHU de Nice

CGT Archet : 35563  – CGT Cimiez : 34473 – CGT Pasteur : 33459/37661  
Mail : gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite
%d blogueurs aiment cette page :