> LA PRIME DE LA PEUR

Le gouvernement méprise une fois de trop le personnel hospitalier, c’est clair !!!

Il nous refait le coup de la prime comme l’an dernier lors du mouvement des personnels des urgences…

Cette prime est totalement inégalitaire et divise une fois de plus l’ensemble des hospitaliers et les régions !!!

LA CGT NE DEMANDE PAS DE PRIMES MAIS :

  • Une augmentation de salaires de 300€ pour tous et Basta !!! on ne discute plus,
  • Que le paiement des heures supplémentaires soit réellement effectif et non un « leurre »,
  • Une revalorisation des grilles des carrières,
  • L’arrêt des fermetures de lits,
  • Des embauches de personnels de tout grade,
  • Du matériel en nombre suffisant
  • L’arrêt immédiat du « Turn over » jour nuit et la polyvalence à outrance des personnels…

Nous ne voulons pas d’une aumône pour nous remercier de notre engagement, mais une véritable reconnaissance de nos qualifications et compétences.

Cela passe par une augmentation visible sur la fiche de paye, non pas seulement au mois de mai mais pour tous les mois de l’année.

Cependant au regard de la faiblesse des salaires des personnels hospitaliers due au gel du point d’indice (10 ans)

une prime ponctuelle est toujours bonne à prendre et permettra à beaucoup de payer des factures en retard ou de réaliser des achats prévus et repoussés faute de moyens.

La CGT du CHU de Nice demande qu’elle soit dans tous les cas attribuée à tout le personnel de l’Hôpital dans son ensemble et à sa plus forte valeur (1500€) !!!

C’est toute une chaine humaine multi professionnelle constituée de la filière médicale, paramédicale, logistique, ouvrière et administrative qui contribue à faire fonctionner les établissements.

La CGT rappelle à la Direction que le préavis de grève local reconductible court toujours !!!

Dès la levée du plan blanc La CGT appellera le personnel à se mobiliser car nous ne voulons pas seulement des applaudissements même s’ils nous font chaud au cœur

mais des moyens pour embaucher, augmenter les salaires et stopper les plans de « restructurations » qui se traduisent par des centaines de fermetures de lits, de services et d’hôpitaux.

NOUS N’OUBLIERONS PAS, NOUS N’OUBLIERONS RIEN !!!

Bien fraternellement

Stéphane GAUBERTI

Secrétaire Général de la CGT au CHU de Nice

Tél : 04 92 03 44 73 (poste 34473)  
Mail : gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite
%d blogueurs aiment cette page :