> PRIME « URGENCES » / « GRAND AGE »/ UNE RÉPONSE POSITIVE

LA CGT VOUS INFORME :

Qu’elle a obtenue suite à ses différentes interventions à la direction concernant la prime « urgences » « grand âge »… une réponse positive.

Tous les personnels ayant vu leur affectation modifiée ou ayant exercé dans des extensions de pôles /services qui bénéficient de primes spécifiques se les verront attribuer.

Fraternellement.

Stéphane GAUBERTI

Secrétaire Général de la CGT au CHU de Nice 

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> COVID-19 « LA GRANDE DEBROUILLE »

Chacun semble livré à lui-même :

  • avec son manque de tests,
  • son manque de masques, de protections…
  • un manque de consignes claires et cohérentes,
  • un manque de perspectives… comme avec ses doutes, ses peurs et les impacts du virus sur sa vie professionnelle et personnelle.

A chacun de se débrouiller avec ses horaires à n’en plus finir…12h00 par jour pour BEAUCOUP… 60h00 par semaine pour D’AUTRES
Avoir pris la décision d’ouvrir des secteurs Covid en Gériatrie ou sont accueillis des patients très fragiles est totalement irresponsable de la part des directions.

On voit de plus en plus de personnels épuisés, en situation de stress post-traumatique alors que nous ne sommes pas à la fin de la crise, et que le bricolage du déconfinement au 11 mai pourrait entrainer une seconde vague bien plus percutante !!!

UNE FOIS CONTAMINE, LA ENCORE C’EST LE SYSTEME D !

Olivier Véran (Ministre des solidarités et de la santé) a annoncé ces derniers jours que les soignants publics et privés, allaient être reconnus en maladie professionnelle.
Sur le terrain, c’est beaucoup plus compliqué que cela. En cas de contamination, il faut absolument que les personnels se déclarent immédiatement en accident de travail, dans l’attente que le gouvernement clarifie la situation et que des textes sortent.

Nos élu-es en commission de réforme se tiennent à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches et n’hésitez pas à leur faire remonter toutes les problématiques et dysfonctionnements que vous rencontrez au quotidien (manque de matériel, protections etc…) afin de mettre en avant le fait que la contamination est certainement due à un manque de matériel mis à disposition.

De nombreux personnels se retrouvent en grande difficulté financière car ils sont en attente de décisions (Commission de réforme, comité médical…). Ils sont sans salaire ou en demi-salaire alors que les commissions ne se réunissent pas à cause du Covid. Là encore, La CGT demande que leur salaire soit maintenu en attente de décisions. Il n’est pas acceptable qu’ils soient pénalisés à cause d’une situation dont ils ne sont pas responsables.

DANS LES PROCHAINS JOURS, NOUS CONTINUERONS A REPONDRE AUX NOMBREUSES SOLLICITATIONS DES PERSONNELS EN TERMES DE MATERIEL, CONDITIONS DE TRAVAIL, SECURITE, RESPECT DES DROITS, REMUNERATIONS… MAIS NOUS CONTINUERONS AUSSI NOTRE TRAVAIL DE PREPARATION POUR « L’APRES ». POUR NE PAS QUE LA SOLIDARITE D’AVANT SE TRANSFORME EN CHARITE D’APRES, ET POUR FAIRE EN SORTE QUE LA CONSCIENTISATION D’AVANT DEVIENNE LA RIPOSTE D’APRES !

POUR LA DIGNITE ET POUR GAGNER !

LA CGT N’APPELLERA PAS A JOUER A LA « DINETTE » !!!

SOYEZ PRET !

Fraternellement.

Stéphane GAUBERTI

Secrétaire Général de la CGT au CHU de Nice

 
Mail : gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> GRATUITE DES AUTOROUTES VINCI POUR LES AGENTS HOSPITALIERS, EHPAD ET SOIGNANTS

Qui peut concrètement profiter de cette offre, quelles sont les modalités d’attribution ?

Toute personne travaillant en établissements de soins pouvant le justifier : Votre carte professionnelle, ou attestation de déplacement de votre employeur suffit.

Comment en bénéficier ?

Vous êtes abonnés et disposez d’un badge d’accès autoroute (télépéage).

Connectez-vous sur votre espace abonné, et contactez pour faire la demande de gratuité par mail en joignant votre justificatif, comme ci-après :

1- Connection au Compte abonné 

2- Contact & Messagerie 

3- Ecrire un message 

4- clic sur  » Vous avez une question ou une modification liée à votre abonnement ou le suivi d’une commande ? »

5- clic sur « vous avez une question sur votre facture ? »

6- clic sur « télécharger « 

7- fournir attestation employeur dûment signée et tamponnée avec les dates valides. 

8- écrire que vous êtes bien employé d’Ehpad où hôpitaux et que vous demandez à bénéficier de la gratuité du péage. 

9- envoyer

Vous n’êtes pas abonnés

Gardez tous vos justificatifs de paiement au péage et connectez-vous sur le site Vinci autoroute pour faire les demandes de remboursement via le formulaire de contact : https://relation-clients.vinci-autoroutes.com/.

Ecrire que vous êtes bien employé d’Ehpad où hôpitaux et que vous demandez à bénéficier de la gratuité du péage

N’oubliez pas de joindre votre justificatif professionnel signé et daté.

Fraternellement.

Stéphane GAUBERTI

Secrétaire Général de la CGT au CHU de Nice

Mail : gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> LA CGT DU CHU DE NICE ÉCRIT AU MINISTRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ

NOUS DEMANDONS LA PRIME DE 1500€ POUR TOUS LES PERSONNELS DU CHU DE NICE

LE 12 MARS DERNIER, MACRON DANS SON DISCOURS DEMANDAIT AU PERSONNEL HOSPITALIER DE « CONTINUER A FAIRE DES SACRIFICES ».

Ce sacrifice repose sur une large majorité de femmes : elles sont 90% chez les aides-soignantes, 87 % chez les infirmières, nombreuses aussi dans les autres métiers comme chez les ASHQ, les manips radio, les administratifs, les techniques, les ouvriers et bien d’autres métiers de l’hôpital encore…

Ces métiers à forte prédominance féminine font qu’à l’hôpital,que nous soyons des hommes ou des femmes

nos salaires sont misérables….

CE SACRIFICE C’EST A NOUS TOUS

QU’ON LE DEMANDE !

CE SONT NOUS, LES FEMMES ET LES HOMMES DE CE PAYS, QUI CONTINUONS A FAIRE MARCHER LA MACHINE ÉCONOMIQUE A N’IMPORTE QUEL PRIX !

NE NOUS LEURRONS PAS SI NOUS NE FAISONS RIEN, SI NOUS NE NOUS RÉVOLTONS PAS, SI NOUS NE NOUS MOBILISONS PAS, LA CRISE PASSÉE NOUS N’OBTIENDRONS QUE DU MÉPRIS LORSQUE LES PUISSANTS N’AURONT PLUS PEUR D’ATTRAPER LA GRIPPE.

Preuve en est cette prime scandaleuse qui divise une fois de plus les personnels, les catégories, les régions….. Certains auront droit à 1 500€, d’autres 500€ mais de qui se moque-t-on ?!?

Pour la CGT, ce n’est pas d’une prime dont on a besoin meme si elle permettra a certains de mettre « du beurre dans les epinards » mais d’une veritable reconnaissance salariale par

L’AUGMENTATION SIGNIFICATIVE DU POINT D’INDICE A HAUTEUR DE

300€ NET PAR MOIS

POUR TOUTES ET TOUS POUR COMMENCER !

NOUS REVENDIQUONS ÉGALEMENT UNE REFONTE DES GRILLES DE CARRIÈRE PERMETTANT UNE VÉRITABLE RECONNAISSANCE DE NOTRE VALEUR PROFESSIONNELLE ET LE DOUBLEMENT DE NOTRE SALAIRE ENTRE LE DÉBUT ET LA FIN DE NOTRE ACTIVITÉ.

C’EST TOUT LE SENS DU COURRIER QUE LA CGT DU CHU DE NICE ADRESSE CE JOUR AU MINISTRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ.

NOUS NE SOMMES PAS SEULEMENT DES HÉROS OU DES GUERRIERS QUE L’ON APPLAUDIT !

NOUS NE DEMANDONS NI L’AUMÔNE NI LA CHARITÉ, NOUS VOULONS ÊTRE CONSIDÉRÉS ET JUSTEMENT REMUNERES

NOUS DEMANDONS L’ARRÊT DE LA DIVISION DES PERSONNELS  ET LA SATISFACTION DES REVENDICATIONS DU SECTEUR DE LA SANTE

Courrier au Ministre des solidarités et de la santé

Fraternellement.

Stéphane GAUBERTI

Secrétaire Général de la CGT au CHU de Nice

CGT Archet : 35563  – CGT Cimiez : 34473 – CGT Pasteur : 33459/37661  
Mail : gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> LA PRIME DE LA PEUR

Le gouvernement méprise une fois de trop le personnel hospitalier, c’est clair !!!

Il nous refait le coup de la prime comme l’an dernier lors du mouvement des personnels des urgences…

Cette prime est totalement inégalitaire et divise une fois de plus l’ensemble des hospitaliers et les régions !!!

LA CGT NE DEMANDE PAS DE PRIMES MAIS :

  • Une augmentation de salaires de 300€ pour tous et Basta !!! on ne discute plus,
  • Que le paiement des heures supplémentaires soit réellement effectif et non un « leurre »,
  • Une revalorisation des grilles des carrières,
  • L’arrêt des fermetures de lits,
  • Des embauches de personnels de tout grade,
  • Du matériel en nombre suffisant
  • L’arrêt immédiat du « Turn over » jour nuit et la polyvalence à outrance des personnels…

Nous ne voulons pas d’une aumône pour nous remercier de notre engagement, mais une véritable reconnaissance de nos qualifications et compétences.

Cela passe par une augmentation visible sur la fiche de paye, non pas seulement au mois de mai mais pour tous les mois de l’année.

Cependant au regard de la faiblesse des salaires des personnels hospitaliers due au gel du point d’indice (10 ans)

une prime ponctuelle est toujours bonne à prendre et permettra à beaucoup de payer des factures en retard ou de réaliser des achats prévus et repoussés faute de moyens.

La CGT du CHU de Nice demande qu’elle soit dans tous les cas attribuée à tout le personnel de l’Hôpital dans son ensemble et à sa plus forte valeur (1500€) !!!

C’est toute une chaine humaine multi professionnelle constituée de la filière médicale, paramédicale, logistique, ouvrière et administrative qui contribue à faire fonctionner les établissements.

La CGT rappelle à la Direction que le préavis de grève local reconductible court toujours !!!

Dès la levée du plan blanc La CGT appellera le personnel à se mobiliser car nous ne voulons pas seulement des applaudissements même s’ils nous font chaud au cœur

mais des moyens pour embaucher, augmenter les salaires et stopper les plans de « restructurations » qui se traduisent par des centaines de fermetures de lits, de services et d’hôpitaux.

NOUS N’OUBLIERONS PAS, NOUS N’OUBLIERONS RIEN !!!

Bien fraternellement

Stéphane GAUBERTI

Secrétaire Général de la CGT au CHU de Nice

Tél : 04 92 03 44 73 (poste 34473)  
Mail : gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> LES LOCAUX SYNDICAUX SONT OUVERTS

13/05/2020
> CGOS - CGT CHU DE NICE

LES CESU GARDE D’ENFANT – CPAS (COMMISSION PERMANENTE DES AIDES ET SECOURS) – MALADIE – PLACEMENTS

13/05/2020
> CONTRATS COVID - CGT CHU DE NICE

Sous la pression de la CGT avec les personnels la Direction a été contrainte de requalifier les contrats « Spécial COVID » en CDD à compter du 01 mai 2020. La CGT demande à la Direction ... See more

30/04/2020
1er mai 2020 - CGT CHU de NICE

Confinés mais pas muselés - Faisons nous entendre !

29/04/2020
"Plus jamais ça" : signez la pétition

Signez la pétition sur: https://www.policat.org/p/8921

18 organisations syndicales ou associatives, dont la CGT, ont publié une tribune pour anticiper et bâtir le « jour d’après ». Une pétition est aussi en ligne...

28/04/2020
> LA MOBILISATION DU PERSONNEL HOSPITALIER A PERMIS D’ÉVITER UNE CATASTROPHE A L’HÔPITAL - CGT CHU DE NICE

FACE AU COVID-19, LA MOBILISATION DU PERSONNEL HOSPITALIER A PERMIS UNE ADAPTATION EN UN TEMPS RECORD POUR ÉVITER UNE CATASTROPHE A L’HÔPITAL, MAIS CELA S’EST FAIT DANS LA SOUFFRANCE, CAR NOUS ... See more

27/04/2020
> PRIME "URGENCES" / "GRAND AGE"/ UNE RÉPONSE POSITIVE - CGT CHU DE NICE

LA CGT VOUS INFORME : Qu’elle a obtenue suite à ses différentes interventions à la direction concernant la prime « urgences » « grand âge »… une réponse positive. Tous les personnels ... See more

24/04/2020
> COVID-19 « LA GRANDE DEBROUILLE » - CGT CHU DE NICE

Chacun semble livré à lui-même : avec son manque de tests, son manque de masques, de protections… un manque de consignes claires et cohérentes, un manque de perspectives… comme avec ses ... See more

23/04/2020
> GRATUITE DES AUTOROUTES VINCI POUR LES AGENTS HOSPITALIERS, EHPAD ET SOIGNANTS - CGT CHU DE NICE

Qui peut concrètement profiter de cette offre, quelles sont les modalités d’attribution ? Toute personne travaillant en établissements de soins pouvant le justifier : Votre carte ... See more

21/04/2020
> LA CGT DU CHU DE NICE ÉCRIT AU MINISTRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ - CGT CHU DE NICE

NOUS DEMANDONS LA PRIME DE 1500€ POUR TOUS LES PERSONNELS DU CHU DE NICE LE 12 MARS DERNIER, MACRON DANS SON DISCOURS DEMANDAIT AU PERSONNEL HOSPITALIER DE « CONTINUER A FAIRE DES SACRIFICES ». ... See more

« 2 of 25 »
Lire la suite

> RÉUNION TELEPHONIQUE DU 09 AVRIL 2020 AVEC LA DRH

POINT EPIDEMIOLOGIQUE ET QUESTIONS DIVERSES

Point épidémiologique au CHU de NICE

Réa COVID :

    • 15/17 Lits à PASTEUR 2
    • 9/10 Lits ARCHET 1
    • 4/6 Lits à PASTEUR 1
    • 2/10 Lits en SSPI Archet

Hors Réa :

    • 14 /20 au 5ème B (Archet 1)
    • 6/9 en pneumo (Pasteur)
    • 7 en Chirurgie Thoracique (Pasteur)
    • 8 au 3èmeB (Archet 1)
    • 10 au 3ème ouest à Pasteur 2
    • 12/16 au C3 Cimiez
    • 11/16 au Soins Intensifs COVID à Pasteur 2
    • 2/11 en Psychiatrie

A ce jour au CHU :

27 agents positifs (3 à confirmer, en attente de 14 retours de test – dépistage des soignants en EHPAD car une patiente positive).

Réponses aux diverses questions :

DISTRIBUTION DES MASQUES

Nous avons soulevé la problématique de distribution des masques sur les secteurs où les personnels démarrent à 8h alors que la distribution ne commence qu’à 8h45.

La Direction s’est engagée à trouver un autre moyen pour fournir les masques aux agents (une piste est à l’étude afin qu’ils puissent les récupérer la veille de leur prise de fonction).

Suite à la demande des agents de l’UTSL, nous avons eu confirmation qu’ils pourront récupérer leur masque aux endroits dédiés sur chaque site.

Concernant les masques, la CGT a maintenu sa demande que plusieurs par jour soient alloués à tous les personnels.

Rappel : au CHSCT Central du 07.04.2020, des consignes ont été données aux encadrements pour faciliter la mise à disposition des masques aux équipes de nuit.

CONCERNANT L’UNV SOINS INTENSIFS,

au vu de l’augmentation d’activité, les équipes vont être renforcées. Sur l’hospitalisation traditionnelle, l’organisation est harmonisée avec la présence d’une IDE et d’une AS.

SECRÉTARIAT DE MÉDECINE NUCLÉAIRE

Concernant les problèmes de fonctionnement au niveau du secrétariat médical de la Médecine Nucléaire Archet 1, la CGT a demandé que les positionnements de chaque agent soit reprécisé.

La Direction s’est engagée à rappeler les règles à suivre à l’ensemble des encadrements médicaux et aux cadres administratifs de pôle par une note d’information.

NAVETTE ENTRE PASTEUR 1 ET PASTEUR 2

Pour information, un recrutement est prévu pour assurer la navette entre Pasteur 1 et Pasteur 2.

LES CONGÉS ANNUELS

Concernant les congés annuels, tous les congés qui ont été posés avant le plan blanc sont maintenus, sauf continuité de service.

TESTS RAPIDES :

Ils seront peut-être disponibles fin avril mais sans certitude. Les tests sérologiques  seront effectués en priorité pour nos professionnels.

La CGT déplore ce retard de dépistage qui pourrait être fait avec les tests rapides et mettre les agents, leurs familles et les patients en sécurité.

Encore une fois, le Gouvernement n’est pas à la hauteur face à cette crise sanitaire.

Un prochain temps d’échange est prévu mardi prochain.

Fraternellement.

Stéphane GAUBERTI

Secrétaire Général de la CGT au CHU de Nice

Mail : gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite

> CHSCT CENTRAL EXTRAORDINAIRE DU 7 AVRIL 2020 DÉROULÉ EN VISIOCONFÉRENCE

CE QU’IL FAUT RETENIR

SAU : Des patients se présentent spontanément principalement au service d’accueil des urgences ou ce sont des patients déjà hospitalisés avec suspicion qui sont dépistés. Les horaires de dépistage sont en journée, il n’y a pas eu de demande de déploiement le soir et le weekend.

SAMU :  un serveur vocal interactif a été mis en place il y a une quinzaine de jours permettant de mieux réguler la téléphonie au SAMU. Mise en place d’une plateforme par l’assurance maladie qui va permettre de désengorger le SAMU. Contrairement au début de la crise, il y a moins d’appels. De plus il y a eu un déploiement de renfort et il n’y a plus de difficulté majeure.

Point épidémiologique :

  • Dans la région PACA il y 8634 cas positifs, 1836 personnes hospitalisées, 440 personnes en réanimation, 231 personnes décédées.
  • Au CHU de Nice 31 patients en réanimation, 22 patients en soins intensifs, 65 patients en unité dédiée COVID

Les Capacités sont adaptées au flux patient à ce jour sur le CHU de Nice avec une croissance sensiblement proche des données nationales mais en deçà actuellement.

Réorganisations internes en support du schéma COVID 19 / ET CA MANQUE ENCORE !!!

Les mandatés CGT au CHSCT ont rappelé qu’il persistait des problèmes de matériel dans les unités dédiées et en réanimation comme par exemple les seringues auto pousseuses et que certains services nous ont également fait remonter des problèmes d’accès à la distribution de matériels mis sous clés essentiellement la nuit.

Modalités RH d’organisation de la continuité de l’activité

Nous avons fait remonter à la Présidente du CHSCT que des problème perduraient sur :

  • les amplitudes horaires qui varient (7h42,12h, jour, nuit etc…).
  • l’évaluation par l’encadrement de la présence ou non de certains agents.
  • le traçage des agents en télétravail avec un document de reporting sur lequel nous nous questionnons
  • la connaissance du vivier de réservistes par grades et leur nombre.
  • l’équité entre certains agents qui sont positionnés en récup et pas en ASA dans le même service.

Il y a sur le CHU de Nice plus de 600 personnes absentes tous les jours pour raisons médicales ou non.

A la connaissance de la Présidente du CHSCT il n’y a pas de consigne ni de document officiel de re reporting sur le télétravail juste un document d’évaluation car il est normal que l’on demande aux agents le travail qu’ils font et comment il est organisé.

La DRH n’a pas connaissance pour l’instant d’un tel document. L’utilisation par un cadre d’un document non institutionnel n’est pas interdit, ce n’est pas illégal.

Sur les plannings de l’unité dédiées COVID, il y a deux filières d’activités dont une qui travaille en 12h et le travail en ambulatoire se fait bien en 7h42.

Deux pools ont été  créés qui ne renforcent actuellement pas les unités COVID composés de :

  • 15 IDE, 21 AS et 3 ASH pour Pasteur et Cimiez
  • 17 IDE et 10 AS sur l’Archet (l’absentéisme ASH sur le site ne permet pas actuellement qu’ils soient intégrés dans le pool)

Un pool de soins critiques avec recrutement externe peut renforcer les unités COVID si besoin.

A ce jour, les unités de soins critiques ne sont pas encore ouvertes car nous sommes en début de pallier 3.

Nous avons été informés de la possibilité de faire appel au vivier extérieur et au personnel en disponibilité en cas de problème majeur et si la DRH ne pouvait pas faire face avec le personnel actuellement disponible en interne.

La situation en réa fait état de  60% de personnel qualifié et 40% avec des compétences techniques mais accompagnées.

A ce jour, toujours en attente du Gouvernement des textes déterminant la reconnaissance en maladie professionnelle.

LA CGT A INTERPELLE PAR COURRIER LA DRH ET LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE POUR QUE TOUS LES AGENTS SOIENT RECONNUS EN MALADIE PROFESSIONNELLE !!!

UN REFUS N’EST PAS ENVISAGEABLE !!!

IL MANQUERAIT PLUS QUE CA… !!!

Rappel :  Pour les agents placés en ASA, ils  génèrent 7h de temps de travail et il n’y a pas d’impact sur le jour de carence ou sur la prime d’assiduité. (cf. note d’information du 23/03/2020).

Protection des professionnels : hygiène, sécurité et santé au travail

Nous avons demandé des éclaircissements à la médecine du travail sur la différenciation qui est faite entre les agents non essentiels aux soins (confinés 14 jours) et ceux qui le sont (confinés 10 jours)

Les réponses apportées sont que lors du dépistage, la personne soignante est déjà symptomatique donc on considère qu’elle est à 4 jours d’évolution de la maladie (le personnel soignant étant considéré comme indispensable au service) et doit rester confinée 10 jours. Le personnel non soignant n’est pas indispensable et est donc confiné 14 jours d’emblée pour sa protection.

POUR LA CGT TOUT LE PERSONNEL EST INDISPENSABLE !!!

MEME S’IL EST CONFINE MALGRE LUI BIEN SOUVENT !!!

Le dépistage massif n’est pas recommandé au vu de la charge virale qui est aléatoire et ne permettrait pas de s’assurer que les résultats puissent protéger tout le monde.

Pour les réservistes, à partir du moment où ils respectent les gestes barrière et ne sont pas considérés comme fragiles, ils peuvent reprendre leur travail en cas de besoin.

Rappel de l’importance des mesures barrière et des formations assurées au personnel afin de les appliquer tout le long de la journée.

LA CGT A DEMANDE QUE TOUT LE PERSONNEL SOIT TESTE !!! MEME SI POUR CERTAIN CA NE SERT A RIEN !!

NOUS AVONS  ASSEZ ECOUTE LES « PALABRES » DES UNS ET DES AUTRES

C’EST L’INGERENCE ET LA NON ANTICIPATION DU GOUVERNEMENT QUI NOUS ONT ENTRAINE DANS CETTE SITUATION CATASTROPHIQUE…

Mesures de facilitation du quotidien

Sur la restauration, rappel que l’offre s’est complétée au fil de l’eau et crescendo. Le fait qu’une seule personne rapporte pour l’ensemble du personnel de son service ne garantit pas que le lunch soit consommé dans l’heure. Les services COVID sont bien desservis midi et soir, week-end compris. Le dispositif en cours est important et peut continuer à évoluer.

Une expérimentation d’ouverture du self ce week-end doit avoir lieu.

DEVANT CETTE SITUATION LA CGT A DEMANDE QUE TOUS LES REPAS GRATUITS SOIENT PREVUS

POUR L’ENSEMBLE DU PERSONNEL DE TOUT L’HOPITAL ET QUE LA DIRECTION METTE TOUT EN ŒUVRE DANS CE SENS.

Rappel : des dons viennent compléter l’offre proposée par le CHU qui sont régulièrement redistribués dans l’ensemble des services.

A la demande de la CGT, La Direction s’est engagé à faire le nécessaire pour maintenir les réunions téléphoniques journalière…

LA CGT APPELLE TOUS LES PERSONNELS A RESTER MOBILISES POUR QU’APRES LA SORTIE DE CETTE CRISE NOUS SOYONS PRETS A EXIGER DE REELS MOYENS POUR TRAVAILLER CORRECTEMENT DANS LA SECURITE ET UN SALAIRE A LA HAUTEUR DE NOS MISSIONS.. (300 € d’augmentation pour tous !)

Lire la suite

> TRAVAILLER, SOIGNER … OUI MAIS A QUEL PRIX ?

LA CGT DU CHU DE NICE LORS DE LA RÉUNION TELEPHONIQUE D’HIER AVEC LA DRH A ENCORE RÉITÉRÉ SA DEMANDE DE DÉPISTAGE AU COVID 19 DE L’ENSEMBLE DU PERSONNEL.

A CE JOUR, DES AGENTS ONT ÉTÉ TESTES POSITIF SUR LE CHU. LE POLE RAV EST CONCERNE ET AU VU DE LA FRAGILITÉ DES PATIENTS, IL FAUT TOUT METTRE EN ŒUVRE RAPIDEMENT AFIN DE LES PROTÉGER.

IL NE FAUT PLUS ATTENDRE Ill TOUT LE MONDE DOIT ÊTRE DÉPISTÉ SANS ATTENDRE L’APPARITION DE SYMPTÔMES ••• OU SONT LES TESTS RAPIDES PROMIS PAR LE GOUVERNEMENT ???

IL EN VA DE LA SANTÉ DES PATIENTS, DES AGENTS ET DE LEURS FAMILLES ! IL FAUT ARRÊTER DE SUIVRE LES PRECONISATIONS MINISTÉRIELLES QUI A CE JOUR N’ONT PAS PROUVE LEUR EFFICACITÉ POUR STOPPER LA PROPAGATION.

tract_cgt_covid

Lire la suite
1 2 3 4 5 22
%d blogueurs aiment cette page :