> PRIME COVID

Compte rendu de la réunion avec le Directeur Général

La CGT a affirmé de nouveau sa position sur la prime COVID à 1500€ pour tous sans aucune distinction

Modalités techniques d’attribution de la prime:

1er décret du 14 mai non signé et qui restreignait le critère général d’attribution de la prime. D’autres ont suivi (3 au total) et une instruction.
Le CHU de Nice est dans la 2ème liste prévoyant que le personnel peut prétendre à 500 € avec une  autorisation d’étendre la prime à hauteur de 40% de l’effectif pour arriver à 1500 €  toutes catégories confondues.

Le Directeur Général nous confirme qu’il n’y a pas de possibilité de déroger à ces 40% malgré les demandes récurrentes  de la CGT.

Pour la CGT aucune unité ne doit être mise de côté, tous les secteurs ont été mobilisés et doivent être récompensés…

Examen des personnels placés en secteurs COVID.
Volonté de régler l’affaire rapidement, d’où le souhait du DG de verser 500 € de prime à tous sur la paie du mois de juin. Un complément de 1000€ sur la paie de juillet pour ceux pouvant y prétendre. La décision finale sera présentée le 30 juin lors du Comité Technique d’ établissement  (fin septembre maxi pour corriger d’éventuelles oublis).

La DRH a priorisé l’unité d’affectation pour l’attribution de la prime

(unités COVID et élargissement aux services ayant contribué à la prise en charge dans les unités COVID). Vérification dans chaque pôle des services qui ont contribué de la manière la plus importante (logistique, accueil, PPS, etc…) ainsi que des agents venant d’autres unités et qui sont intervenus dans les unités COVID pour en arriver à 35% du personnel. Même travail pour le personnel médical. Le méthodologie est toujours en cours pour justifier toutes les attributions.

Après calcul, une marge de 5% permettra encore des attributions :
Une possibilité de plus pour les personnels déplacés en fonction du nombre de jours de présence qui permettrait de régulariser les situations individuelles qui seraient passées au travers.

Quand les choses seront stabilisées, tout sera posé le 30/06 pour informer du résultat final suite à la concertation et à l’affinage par la DRH.

La CGT a réaffirmé sa position de prime à 1 500 € pour l’ensemble du personnel et ne procèdera pas à l’arbitrage des services et des agents concernés.

La CGT a fait part de sa colère vis à vis du  président du conseil de surveillance qui ne s’est pas battu suffisamment pour obtenir la prime à son plus haut niveau pour l’ensemble des personnels. La CGT a proposé que la prime d’intéressement collectif instaurée par le décret du 1er avril 2020,  issu de la loi Fonction Publique  permette de compléter la prime pour tous les agents du CHU. La Direction s’engage à l’étudier.

La CGT exigera d’être reçue au Ministère pour demander une réécriture du décret afin de placer les Alpes Maritimes dans l’annexe 1.  La CGT continuera à se mobiliser avec les personnels  pour obtenir gain de cause. C’est une  Insulte faite aux agents du CHU de ne pas accéder à leur revendication.  Cette prime ne provoque qu’un clivage des personnels.

Fraternellement

Stéphane GAUBERTI
Secrétaire général
CGT du CHU de NICE

04.92.03.44.73

gauberti.s@chu-nice.fr

Lire la suite
%d blogueurs aiment cette page :